Travaux du port de Saint-Gilles : Joseph Sinimalé lance un “cri d’alarme” à la CCIR (Audio)

2 min de lecture
1

Joseph Sinimalé, maire de Saint-Paul et président du TCO, s’est engagé, avant-hier, auprès des “travailleurs de la mer” de reprendre très vite en main la gestion du port de Saint-Gilles qu’il considère aujourd’hui “comme un site abandonné” par la CCIR dont le président n’est autre qu’Ibrahim Patel. Ce dernier, qui est également vice-président de la Région, brigue aussi le poste de maire à Saint-Paul. Autrement dit, le fauteuil actuellement occupé par Joseph Sinimalé.

Mais le problème qui met le président du TCO hors de lui, c’est la situation dans laquelle se trouve le port de Saint-Gilles, “un site très fréquenté”, dit-il. Or, si les travaux promis par la CCIR, ne sont pas menés, le port risque de “tomber en ruines”, à en croire le président du TCO. Raison pour laquelle, il tâcle “l’inconscience” de la CCIR, lance un “cri d’alarme” au président Patel tout en demandant par la même occasion à l’Etat de confier au TCO la gestion de ce site, bien avant 2021. Jusqu’à cette date, c’est en effet la CCIR qui a la main sur le port de Saint-Gilles.

Joseph Sinimalé, qui était présent cet après-midi à la mairie de la Possession (notre photo ci-dessus) pour la signature de la convention-cadre par Didier Robert et Vanessa Miranville, explique à Yves Mont-Rouge les raisons qui le poussent à demander à l’Etat la gestion du port de Saint-Gilles :


1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
noé Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox