Tresta Star : le démantèlement naturel du navire privilégié par le préfet, réaction en PODCAST des auditeurs

2 min de lecture
14

Le 3 février 2022, lors du cyclone Batsiraï, le navire Tresta Star s’échouait sur les côtes réunionnaises. Pour pallier la carence de l’armateur, l’État avait rapidement mobilisé tous les moyens nécessaires pour dépolluer le navire. Il a ensuite engagé des échanges avec l’armateur et l’assureur du navire afin de décider des suites à donner à l’épave.

Des expertises techniques financées par l’assureur ou à l’initiative de l’État ont été réalisées sur les différentes options techniques d’enlèvement ainsi que sur l’alternative du « laisser-faire » la nature. L’État reste attaché à une solution qui restitue le plus possible le milieu naturel dans son état préalable à l’échouement et qui n’entraîne pas de dégradation supplémentaire de ce site inscrit au Patrimoine mondial par l’UNESCO. L’expert de l’assureur est présent cette semaine à La Réunion concernant ce dossier. Plusieurs réunions techniques sont organisées avec les services de l’État concernés, la mairie de Saint-Philippe, le parc national de La Réunion, en sus d’une reconnaissance in situ de l’épave.

À cette occasion, Jérôme FILIPPINI, préfet de La Réunion, a organisé une conférence de presse sur l’avenir du Tresta Star en présence d’Éric MEVELEC, directeur de la mer sud Océan Indien (DMSOI), Olivier RIVIÈRE, maire de la commune de Saint-Philippe, et Thanis KOMMER, expert de la société d’assurance MS Amlin Marine NV ce mercredi 7 décembre.

Il a ainsi été décidé que le démantèlement naturel est préférable, notamment en raison des difficultés d’accès à l’épave. Néanmoins un démantèlement partiel de l’avant du bateau n’est aucunement exclu.

Ecoutez la réaction des auditeurs de Free Dom à ce sujet :

14 Commentaires

  1. je ne comprend rien, ont dirait bien que c est la lois du plus fort, l’armateur n est pas un armateur Français là en l occurrence c est des étrangers qui dégrade le littoral Français, c est pas à eux de nous dire ce qu ont doit faire, ils ont perdu leurs m… qu ils viennent récupérer leurs biens, ou sinon ont décidera et ont leurs enverra la facture, ils disent que c est cher avant de mettre un bateau en mer l’armateur sait que son bateau peut échoué!!! AUTREMENT C’EST TROP FACILE

  2. Alerte enlèvement
    Recherche députés, élu(e)s réunionnais pour passer à l’action !!!!
    Est-ce trop compliqué !?
    Et les médias aucunes prises de positions, même pour préserver la nature réunionnaise !?

  3. Enlevez-moi ce verrue qui gâche la jolie vue sur mon ile. Ça aurait dû être fait depuis bien longtemps et moins de gaspillage en paperasserie inutile. (Pensez à l’environnement y a pas que cette masse informe)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Ti Bayoun, la mascotte des Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) de 2023

Article suivant

Cyclone tropical Mandous en Inde : point sur le programme des vols du 9 au 11 décembre 2022

Free Dom