Tribune d’Aline HOARAU : Pour la création d’une cellule de crise en direction du monde culturel

Pour la création d’une cellule de crise en direction du monde culturel

Cette crise sanitaire nous amène à repenser un nouveau modèle culturel pour redonner à la culture sa vraie dimension politique pour l’inscrire dans une politique publique cohérente. Une nouvelle période de confinement va commencer pour un mois avec des aménagements pour les outre-mer qui ne devraient pas trop impactés notre Île.

Néanmoins la vigilance reste de mise dans le strict respect des gestes barrières. La période est délicate et déstabilisante et va continuer à fragiliser notre tissu social malheureusement.
Les gens psychologiquement atteints sont tiraillés et fatigués entre deux réalités :
On leur dit que grâce à la technologie, le numérique, le niveau de performance de nos scientifiques, de nos chercheurs et la capacité de nos gouvernants à surmonter les crises, tout est possible dans ce nouveau monde sans frontière. Mais le vécu immédiat et depuis le début de cette crise majeure,c’est
l’impuissance…C’est un vrai sentiment !
Les aides de l’État et les dispositifs d’accompagnements s’opèrent mais sont-ils adaptés au contexte et sont-ils suffisants ?
Correspondent-ils à la demande de l’ensemble des acteurs du monde culturel et des arts sur notre territoire ?
Les fléchages sont t-ils cohérents et égalitaires ?
N’a t-on pas besoin rapidement d’un véritable diagnostic pour évaluer avec plus de justesse le niveau de fragilité du tissu économique et culturel ?
La Région Réunion vient d’annoncer à deux reprises en conférence de presse, par la voix de son Président, du déblocage des centaines milliers d’euros pour plusieurs de ces acteurs. (Pas conviée)

Un éclairage s’impose !
Cette crise sanitaire nous impose à mon sens la création d’une cellule de crise avec des aides spécifiques aux plus fragiles.
La culture est un véritable sujet politique, la vraie, car elle a une dimension sociétale. C’est une exigence d’accompagner ce secteur culturel en souffrance. L’art et la culture doivent s’inscrire dans ce dialogue entre les institutions pour construire une véritable politique culturelle libre non
enchaînée et embrigadée. La culture se doit de rester neutre pour une meilleure intégration et valorisation dans les politiques publiques culturelles à la hauteur des enjeux. Les annonces à la Région faites ont été focalisées sur les entreprises culturelles et événementielles. Mais il n’y rien de nouveau. Le dispositif d’aides au secteur événementiel, auquel on a rajouté plus d’un million de plus, est pris sur le budget des affaires économiques.

Les autres accompagnements en direction des salles de diffusion, du Guétali, des manifestations semaine kréol et autres subventions aux associations culturelles qui ont été maintenues malgré la crise sanitaire relèvent du budget classique. Ce maintien des programmations est à féliciter !

Quid de l’artiste, de sa création et de son talent ?
L’artiste est un citoyen comme tous les autres.
Il a une vie, des dépenses, comment l’accompagner ?
Important de créer une politique culturelle de crise avec de forts budgets alloués à la création et à la diffusion de projets artistiques avec une priorité en direction de la création et diffusion locale.

Cette économie faite dans le cadre des versements de subventions aux salles de spectacles qui comme nous le savons n’ont pas pu mener leur programmation en raison de la crise, doit être versée aux artistes locaux pour leur permettre de continuer à faire vivre ce talent réunionnais dans leurs créations.

L’heure est à l’union dans les discours cohérents et les décisions collégiales.
L’ensemble de ces discours et décisions doivent s’inscrire dans une démarche d’aide, de soutien, d’accompagnement et de solidarité, sans arrière pensée politique et en responsabilité pour l’intérêt général culturel.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Poster un Commentaire

avatar