/

Tribune de Michel Vergoz, maire de Ste Rose après Berguitta

4 min de lecture
1

Michel Vergoz a été, comme les maires du sud, en première ligne du passage de la Tempête Berguitta. Aujourd’hui, il s’exprime appelant à tirer les leçons de deux crises.

“Tout commence après le week-end des 6 et 7 janvier où la ville découvre, lors d’un gros épisode pluvieux, que son réservoir de tête d’alimentation en eau ne se remplit plus par suite de l’arrivée d’une eau chargée de détritus, directement prise à partir du captage des orgues, lesquels obstruent, de façon constante, les filtres. La livraison de l’eau au robinet pour tous est menacée.
Suite à des échanges responsables entre Edf-le maire et les autorités, la reconnexion du réservoir de tête de la ville sur les « citernes EDF » à la côte 900 mètres est réalisée le mardi 9 janvier. Ce « branchement provisoire » sort Sainte-Rose d’une situation critique.

Après la crise sur l’eau, celle de l’électricité va survenir.

Alors que « Berguitta » est annoncée et que l’alerte orange n’est pas encore déclenchée, le mercredi 17 janvier à 01h00 du matin, Sainte-Rose est frappée par une coupure d’électricité qui va toucher 1 700 familles sur les 2 500 que compte la ville.
Cette première coupure va durer 12 heures avant qu’une seconde n’impacte Sainte-Rose à 20 heures, le mercredi 17 janvier. Celle-ci va durer 18 heures alors que La Réunion s’interroge sur le passage ou non en alerte rouge. Au total, 30 heures de coupures
d’électricité qui vont alourdir les craintes de la population. Au final, tout va rentrer dans l’ordre grâce aux interventions décisives d’EDF et à la …bienveillance de « DAME NATURE ».
En effet, « Berguitta » va s’affaiblir, passant de cyclone tropical intense à forte tempête tropical et sa trajectoire va s’infléchir, s’éloignant ainsi de La Réunion par le Sud ( 50 Km de Saint-Philippe ). On a évité le pire !

Quatre leçons sont à tirer de ces crises

– Réalisation sans délais, du schéma directeur sur l’eau. Il devra prendre en compte, l’alimentation en eau de la ville à partir du débit réservé sur « les citernes EDF » et la potabilisation de cette eau.
– Efforts significatifs et constants sur les deux années à venir en travaux d’élagage, en recherchant des partenariats avec EDF-DRR-Mairie voire Intercommunalité et Département.
– Travaux de maintenance des exutoires pour l’eau ( Ravines-Caniveaux-barre l’eau ),
après chaque période de coupe de canne.

– Désignation d’un « référent aménagement foncier » pour le territoire de Sainte- Rose. Le référent sera chargé d’accompagner tous travaux d’amélioration fonciere ( chemins / épierrage ) afin de garantir la prise en compte de l’évacuation originelle des eaux de pluie sur notre bassin versant.

Le défaitisme est à écarter. Il n’y a pas de fatalité. La responsabilité est en même temps au sommet et à la base, indique encore Michel Vergoz, maire de Ste Rose.


1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Lofisse Dolo Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox