//

Triomphe littéraire à Saint-Denis : Xavier le Clerc et Marie-Claude Derby couronnés lors du 14e Grand Prix du Roman Métis

2 min de lecture

La ville de Saint-Denis était de retour cette année pour la 14e édition du Grand Prix du Roman Métis. Ce prix littéraire international a récompensé un roman francophone véhiculant des valeurs de métissage, d’humanisme et de diversité. Le prix du Roman Métis des lecteurs, célébrant sa 7e édition, avait été lancé par la Ville de Saint-Denis et disposait de la même sélection que celle du Grand Prix du Roman Métis. Un homme et une femme ont été respectivement récompensés par ces deux prix. Xavier le Clerc, avec son roman « Un homme sans titre », a remporté le Grand Prix du Roman Métis 2023, tandis que Marie-Claude Derby a remporté le prix du Roman Métis des lecteurs avec « M’a vi oute fiy ». Les deux lauréats de 2023 ont reçu leurs prix lors d’une cérémonie de récompense qui a eu lieu le mardi 5 décembre à 17h30, à Château Morange.

IL ÉTAIT UNE FOIS, LE GRAND PRIX DU ROMAN MÉTIS 2023

Après la double victoire d’Amanda Devi l’an passé avec son roman « Le rire des déesses », cette 14ème édition revient avec plus de 30 livres, dont les auteurs sont originaires de toute part. Parmi les 4 finalistes, c’est Xavier le Clerc avec « Un homme sans titre » qui a été le lauréat cette année. Du côté du Prix du Roman Métis des lecteurs, c’est Marie-Claude Derby qui a été récompensée avec son ouvrage « M’a vi oute fiy ».

Marie-Claude Derby, née en Algérie et vivant entre Paris et Londres, a été honorée pour son troisième ouvrage, un hommage à son père employé à la Société Métallurgique de Normandie à l’époque de la France ouvrière. Ce témoignage captivant est un cri de révolte contre l’injustice et la misère organisée, mais il laisse aussi entendre une voix apaisée qui invite à réfléchir sur les notions d’identité et d’intégration.

Le Grand Prix du Roman Métis récompense chaque année depuis 2010 un roman de langue française mettant en lumière les valeurs de diversité, de métissage et d’humanisme, symboles de notre île. L’objectif de ce prix est également de promouvoir et stimuler la littérature réunionnaise et de dynamiser le lectorat réunionnais, en collaboration avec l’association « La Réunion des livres ». Ce prix vise aussi à renforcer les liens entre écrivains et éditeurs, en France et à l’international.

Dans la lignée de cette récompense, la Ville de Saint-Denis a lancé un autre prix : le prix du Roman Métis des lecteurs. Pour sa 7ème édition, c’est l’autrice Marie-Claude Derby avec « M’a vi oute fiy » qui a été récompensée. Cette jeune femme originaire de Bellemène Saint-Paul a écrit une chronique d’une famille des hauts de l’Ouest de La Réunion, confrontée aux différents bouleversements de notre société, s’étendant sur plusieurs décennies, des années 1950 au début des années 2000. Remplie de commérages et d’amour, cette histoire, bien que fictive, saura vous toucher en plein cœur.

Chaque vainqueur de ces deux prix recevra respectivement la somme de 5 000 euros de la ville de Saint-Denis. La cérémonie de remise des prix a eu lieu le mardi 5 décembre 2023, à Château Morange.

Sonia Bardinot, Élue déléguée à la culture, déclare :

« La magie du livre, c’est ce qui est nécessaire à notre monde, pour apprendre à connaître l’autre au lieu de le haïr, pour donner à tous l’accès à la connaissance, au libre arbitre, à la diversité culturelle. L’objectif de cet accès à la culture est une priorité absolue pour la Ville de Saint-Denis. La culture se doit d’être accessible, proche de chacun, c’est pourquoi, au-delà des médiathèques, un service de médiabus est en place, ainsi qu’un fonds EJA (Espace Jeunesse Accessible) disponible pour les personnes avec des handicaps. »

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Opportunités d’emploi à la Ville du Port : Avis de recrutement

Article suivant

Téléphérique Papang : Des passagers seraient bloqués en raison d’une panne

Free Dom