UKRAINE : situation sur la période du 13 janvier au 16 janvier 2023

2 min de lecture
1

Le bilan du bombardement russe d’un immeuble à Dnipro s’alourdit. La frappe survenue samedi 14 janvier 2023 a tué au moins 40 personnes, selon le plus récent bilan des services de secours ukrainiens, lundi 16 janvier.

« Trente-neuf personnes ont été sauvées, 75 ont été blessées », a ajouté le gouverneur régional Valentyn Reznichenko sur les réseaux sociaux lundi 16 janvier.

« Le sort de 35 autres habitants de l’immeuble est inconnu », et les opérations de sauvetage se poursuivent. Le Kremlin a démenti être responsable de la frappe, rejetant la faute sur la partie ukrainienne. « Les attaques intentionnelles contre des civils sont des crimes de guerre et ceux qui en sont responsables doivent être poursuivis aussi longtemps qu’il le faudra », a réagi la présidence suédoise de l’Union européenne.

Territoire ukrainien :
Une campagne de frappes aériennes a visé au-moins 8 villes d’Ukraine samedi 14 janvier, y compris très loin dans la profondeur du pays.

1 • Le bilan de la frappe FAFR de Dnipro atteint désormais 35 tués et plus de 70 blessés. Front Nord-Est :

2 • Poursuite des combats dans la région élargie de Soledar notamment à l’ouest (Sil), avec pour les FAFR l’objectif d’encercler Bakhmut.
• Poursuite des combats plus au nord, dans la zone de Svatove – Kremina.
Front Est :

3 • Pression des FAU sur Donetsk. Front Sud :
• Combats terrestres dans la région de Zaporiziah, sans modification de la ligne de front.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Une fillette de 3 ans retrouvée morte dans la machine à laver familiale

Article suivant

Mayotte, « la plus grande maternité de l’Union Européenne », fait réagir le RN

Free Dom