Un 20 désamb’ agité sur le plan social à St-Pierre : « non au travail les jours fériés »

1 min de lecture
19

En ce 20 desamb’, de nombreuses manifestations culturelles sont au programme de plusieurs communes mais la colère syndicale gronde également dans le sud de l’île.

Saiper & CGT ont annoncé un rassemblement à la Zac Canabady de Saint-Pierre pour rappeler que ce jour symbolique ne doit pas être travaillé.

La CGTR milite pour un 20-Décembre férié, chômé et payé pour tous et cela dans tous les domaines concernés : pompistes, conducteurs de bus, salariés d’hôpitaux, employés de grandes surfaces, d’hôtels, de restaurants, de boulangerie….

Le rassemblement  a commencé à 8 heures au rond-point Canabady avec des opérations de tractage notamment.

19 Commentaires

  1. ôté syndicats laisse créole travaillé vous goûter la merde partout celui qui veut travailler laissé les il y a beaucoup des jours fériés déjà dans l’année il faut ajouter encore d’autres beaucoup d’entreprises ont dû fermer leurs portes motif SYNDICATS…

  2. ôté syndicats laisse créole travaillé vous goûter la merde partout celui qui veut travailler laissé les il y a beaucoup des jours fériés déjà dans l’année il faut ajouter encore d’autres beaucoup d’entreprises ont dû fermer leurs portes motif SYNDICATS…

  3. oté CGTR zot y oublie de dire les hopitaux ferment aussi les pompiers la police etc…; journée ile morte. et surtout aussi les musiciens et autres radios télés pas juste les commerces… quand il faut vraiment défendre par exemple les agents virés par la Région et remplacés par neveux nièces soeurs et consort n’a point personne…. les syndicalistes sont comme les élus ils ne servent à rien

  4. 20 décembre, Bonne « Fête de l’Abolition de l’Esclavage » !
    Esclavage ? Abolition impossible …
    Les êtres humains étaient, sont et seront toujours « esclaves » d’eux-mêmes puis des autres… Nous sommes toutes et tous, des esclaves… Esclaves des convenances, de préjugés, de son milieu ; esclaves du règlement, de son travail ; esclaves du devoir, de sa parole ; esclaves des circonstances, de la nécessité. Et aussi le travail forcé, la traite des êtres humains, la servitude pour dettes, le mariage forcé et l’exploitation sexuelle commerciale sont les formes modernes.
    « L’homme est né pour le Bonheur et pour la Liberté, et partout il est esclave et malheureux. » (Robespierre, Discours sur la constitution, 1793)
    Gardons toujours la lampe de notre cœur allumée, afin que, peu importe où nous allons, nous puissions donner un peu de lumière …

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Kylian Mbappé fête ses 24 ans aujourd’hui !

Article suivant

Disparu au Tévelave, Yann 44 ans a été retrouvé

Free Dom