[Alt-Text] [Alt-Text]

Un an de prison avec sursis pour travail dissimulé

C’est son associée qui a porté plainte. Jeannick Camalon est accusé d’avoir détourné des matériaux et des clients de l’entreprise de menuiserie Alurec, dans laquelle il était salarié. Le chef d’atelier aurait également soudoyé des fournisseurs d’Alurec, en leur proposant un tarif moindre, sans TVA, s’ils payaient en liquide.

Le prévenu, qui a créé sa propre entreprise, nie avoir utilisé les matériaux de la société, mais avoue avoir demandé à deux salariés de travailler pour lui “en dehors des heures de travail”. Il aurait également soudoyé des fournisseurs d’Alurec, en leur proposant un tarif moindre, sans TVA, s’ils payaient en cash.

Seuls 15 chantiers illégaux ont pu être identifiés lors de l’enquête, car les autres preuves ont été détruites sur l’ordinateur par le beau-frère de Camalon.

Jeannick Camalon a été condamné à 1 an de prison avec sursis, son beau-frère à 4 mois.

 

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Poster un Commentaire

avatar

Derniers de Actualités

WordPress Video Lightbox
Aller en Haut