Un artiste réunionnais ouvre des “Peacemaker Augmented Reality Fractals Doors” au Qatar

dans Jeunes

Patrice Olivier ACARDY est un artiste qui a grandi sur l’île de la Réunion et qui vit à Paris depuis un an. Il a récemmentété invité au Qatar à Doha par la galerie Pallas Art afin d’exposer ses œuvres lors du KatArt Global Art Fair. Cet événement aura lieu du 17 au 22 Janvier 2020.

Doha, KatArt, Global Art Fair est une foire d’art contemporain qui présente des projets collectifs et individuels d’artistes majeurs et émergents locaux et internationaux. Fondée en 2019 par Pallas Arts en partenariat avec le village culturel de Katara, la 1ère édition constituera un forum d’échange direct d’idées et de contacts entre collectionneurs, artistes, photographes, designers et professionnels de l’art. La foire d’art propose des peintures, des sculptures, de la photographie, des installations, de l’art vidéo et des performances.

Olivier ACARDY crée des installations multimédias, des clips vidéo, des expériences virtuelles et des sculptures imprimées en 3D. “J’explore des espaces entre le genre, l’identité et l’univers post-humain. À travers mon travail, je tente de franchir les frontières, de créer de nouvelles réalités utopiques. Je mélange les inspirations liés à mes traditions et à ma culture. J’utilise des médiums technologiques récents pour faire de l’art.” explique-t-il.

Mariame Farqane, CEO of Pallas Arts

Alice au Pays des Merveilles.
Tryptique par Patrice Olivier ACARDY

Tryptique par Patrice Olivier ACARDY

Pour ce global art fair il propose un triptyque de fractales CGI en 3D. Son oeuvre est une interprétation inspirée et contemporaine du “Triptyque de la Nativité”.

“Les fractales sont générées grâce à l’intelligence artificielle et prennent vie grâce à la réalité augmentée de l’application mobile Artivive. Ces trois oeuvres sont des portes vers le monde fractal puisque lorsque l’on pointe notre smartphone vers elles, nous avons deux choix qui se propose à nous et qu’il faudra expérimenter pendant la Katart Global Art Fair.”

“Tu prends la pilule bleue, l’histoire s’arrête là, tu te réveilles dans ton lit, et tu crois ce que tu veux. Tu prends la pilule rouge, tu restes au Pays des Merveilles et je te montre jusqu’où va le terrier.” The Matrix – Morpheus à Neo.

Ouvrir des portes.

“Avoir la possibilité d’ouvrir ces portes fractales au Qatar à une très forte symbolique.”

Le Salon des Refusés est une tradition bien française : Fermer des Portes. Ce Salon était l’une des illustrations de l’émergence, dans la seconde moitié du xixe siècle, d’une modernité artistique, en opposition avec le goût officiel. C’est dans ce salon que Manet par exemple connait son rayonnement, après moult refus grâce à son tableau “Le Déjeuner sur l’Herbe”

Être un artiste noir, issu d’un milieu social familial défavorisé, autodidacte, surdiplômé des écoles d’art, ayant grandi dans une ville où l’économie politique culturelle est au plus bas, ne m’a pas apporté les meilleurs atouts pour avancer dans cette société.

Pas le bon faciès, trop ou pas assez expérimenté, trop ou pas assez complexe, pas assez connu, budget hors de prix, budget trop bas ….voici la liste sans fin des raisons pour laquelle 99% de mes projets ont été refusé pendant plus de deux ans en France et à à l’île de La Réunion … Je subis, malgré mon bon vouloir les pressions d’une hiérarchie de dominance qu’il faut combattre sous peine de vivre dans un monde uniformisé sans goût ni saveur.” Il faut casser une certaine rigidité de la conception de l’histoire de l’art.

La nouvelle génération d’artistes, en particulier moi même, sommes impliqués dans la construction d’un monde moderne, libre, meilleur et en paix. Pour cela notre rôle est de proposer des idées et formes alternatives pour ainsi être libre de dire “en fait, tout est possible, il suffit d’ouvrir des portes !

Peacemaker.

“L’infini des fractales est apaisant.”

Outre leur effet hypnotique et leur indéniable appel esthétique, les fractales sont particulièrement intéressantes parce qu’elles montrent la possibilité d’avoir un nombre infini de niveaux, d’échelles ou d’itérations à l’intérieur d’une structure finie. En d’autres termes, tout ce qui est fini et fractal peut contenir à lui seul l’infini.

L’infini c’est ouvrir une porte puis entrer à l’intérieur de la pièce puis rouvrir une porte qui donnera accès à d’autres pièces pour découvrir ou redécouvrir des choses auxquelles on ne s’attend pas.

Lorsque j’ai commencé mes recherches sur les fractales, j’étais dans une période où j’étais en conflit avec moi même. Le projet outre_part est né puis le projet ultra_part. Une collaboration avec la NASA s’est faite. Après 4 ans à développer ce projet, à le défendre coûte que coûte je ne me doutais pas qu’un travail artistique allait ensuite devenir scientifique puis enfin spirituel. Il s’agit pour moi, à travers mes œuvres et les expériences qu’elles proposent, d’aller là où elles peuvent être comprises pour établir des dialogues avec le grand public, le public spécialisé, les jeunes, les décideurs et les professionnels de l’art. C’est comme ça que je veux promouvoir et partager la culture pour la paix auprès des nouvelles générations. Aujourd’hui à Doha les portes s’ouvrent et c’est plutôt un excellent signe.

Poster un Commentaire

avatar