Un carré confessionnel musulman inauguré à Bras-Panon

En présence des personnalités politiques, civiles et religieuses, le maire Daniel Gonthier a inauguré, hier matin, un carré confessionnel musulman dans le cimetière de Bras-Panon. Comme le veut la religion musulmane, 41 tombes ont été pré fouillées et tournées vers la Mecque, sur les 331 mètres carrés qui sont mis à disposition de l’association musulmane de Bras-Panon.

“Il y a trois semaines, nous avons participé en grand nombre à la messe de bénédiction de l’église St Jean Baptiste de Rivière du Mât, en présence de Monseigneur Gilbert Aubry. Aujourd’hui, je suis heureux de vous compter tout aussi nombreux pour cette inauguration du carré confessionnel musulman”, a dit en préambule Daniel Gonthier. Avant de poursuivre : “c’est notre esprit laïc à tous qui s’exprime profondément en ce jour. Rappelons-nous qu’il aura fallu près de 100 ans pour que ce type d’intervention publique, qui favorise un meilleur exercice du culte, dans le cadre de la République, soit rendu possible. Si l’on s’en tient à la lettre initiale de la loi de 1905, alors on exclue bon nombre de ceux qui croient. On ne leur permet pas d’exercer leur culte sous l’œil bienveillant de la République. Je suis de ceux qui pensent qu’au contraire, notre République, celle à laquelle nous sommes attachés, doit permettre l’exercice possible de toutes les religions. Cela est d’autant plus vrai ici à La Réunion, sur la terre aux mille visages, aux mille métissages, avec mille croyances. En permettant à nos sœurs et frères musulmans de disposer d’un lieu de sépulture qui leur est propre, on favorise l’intégration et le partage”.

Le maire de Bras-Panon a tenu, à cette occasion, à remercier les services techniques communaux et les entreprises qui sont intervenus sur ce projet. “Aujourd’hui, la société a toujours plus besoin de ce type de projet, à un moment où le lien social se désagrège et où nous pourrions être tentés de nous replier sur nous-mêmes. Plus que jamais la République doit porter cet idéal d’égalité et de fraternité, plus que jamais La Réunion, Bras-Panon doit continuer à tisser ce lien qui nous unit”, a conclu Daniel Gonthier.

(Photos de Hugues Rodelin, service Com’ mairie de Bras-Panon)

.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

7
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
La paixEPSMRFrançoiseCarlo le calamarSextan Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Georges riviere
Invité
Georges riviere

Etrange conception de la laïcité Mr le Maire.

Sextan
Invité
Sextan

La laïcité, vaste question !
Permettez-moi une excursion comparative dans le monde agricole ; en effet, à l’instar des arbres fruitiers qui sont plus résistants et qui produisent en plus grande abondance des fruits de meilleure qualité quand ils sont greffés. Que sommes-nous, et vous, et moi et les autres sinon que des greffons, divers et variés. C’est aux futurs parents qu’appartiennent le choix du porte-greffe et la responsabilité des fruits récoltés.

PELE
Invité
PELE

Qui a payes les frais ???

Carlo le calamar
Invité
Carlo le calamar

Séparées des autres tombes je suppose ?

Françoise
Invité
Françoise

à quand la construction d’une mosquée financée par les fonds publics monsieur le maire ???

EPSMR
Invité
EPSMR

Pourquoi pas laîc au cimetière….Les élections approchent à grand pas tout est bon à prendre …

La paix
Invité
La paix

La honte franchement après le maire de St Pierre et le préfet pour casser le ramadan ds les médias pour bien faire voir que la communauté musulmane est assez puissante et mafieuse pour racheter les politiques maintenant au tour du maire de bras panon non mais où allons nous??? Continuez à faire l’autruche et à donner votre fion et vous allez voir les dégâts nous en reparlerons….