Agression de plusieurs contrôleurs devant la NORDEV : prison pour les deux compères

3 min de lecture
9

Un contrôleur de Citalis a été agressé à l’arme blanche ce mardi 20 juillet au soir.

Il était aux environs de 20h lorsque l’agression s’est produite. 4 passagers du bus n’avaient pas leur titre de transport et ont été débarqués du bus afin d’être verbalisés au niveau de la NORDEV. Les choses se sont envenimées, le contrôleur a reçu un coup de couteau à la main et s’est fait opérer le lendemain. Deux autres contrôleurs ont également été blessés légèrement lors de cette agression,

Ce sont ses collègues qui ont dû maitriser les agresseurs… L’un d’entre eux nous a appelés pour témoigner :

PODCAST :

Dans un communiqué, CITALIS indique regretter cet incident :

“CITALIS regrette cet incident, apporte tout son soutien au contrôleur concerné par cette agression et remercie son équipe de contrôleurs pour leur solidarité, leur agilité et leur esprit d’équipe qui a permis l’interpellation immédiate de 4 personnes.

Cet incident est le fait d’un comportement inacceptable qui fera l’objet d‘un dépôt de plainte et d’un suivi des suites judiciaires qui pourraient en découler.

CITALIS souhaite rassurer sa clientèle ainsi que ses collaborateurs, et réaffirmer qu’elle met tout en œuvre pour assurer sa mission de service public et transporter sa clientèle dans les meilleures conditions de sécurité.

Chaque jour, le réseau CITALIS transporte des milliers de personnes grâce à ses 70 lignes sur tout le territoire de la CINOR. Ce réseau est exploité par un groupement d’entreprises professionnelles qui s’efforcent quotidiennement de réunir les conditions pour assurer un service public de qualité, dans le respect des règles de sécurité.

Ce vendredi 23 juillet, deux suspects ont été présentés en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Champ Fleuri : Mehdi D. et Nicolas H. Ce dernier est notamment l’auteur des coups de couteau et dit ne rien se rappeler des faits. Sous l’empire de l’alcool et de Rivotril, il ne se souvient de rien. Le parquet le condamnera à deux ans de prison dont six mois avec sursis probatoire, interdiction de détenir une arme, obligations de soins, de travail et d’indemniser les victimes, dont 3000 € pour la victime principale qui a failli perdre sa main. Mehdi D, écopera quant à lui de six mois de prison.

9 Commentaires

  1. Heureusement que le contrôleur c’est que blesser a la main sa pourrai être pire. Il a fait que son travail je ne comprends pas. ici a la Réunion on veut faire la loi mais sa ne marche pas comme sa.

  2. Je comprends pas que Citalis ” regrette ” cet incident.
    Faudrait ” condamner ” cet incident, non ?
    C’est avec ce genre d’attitude de laisser aller ( Pour pas dire ” laisser pisser ” ) que ce genre de truc ( ” regrettable ” ) continue et devient à un moment donné la norme.

  3. Citalis devrait condamner fermement cet accident (ce n’est pas un incident ) citalis a toujours minimisé les agressions sur son réseau …….

  4. pas de cadeaux à ces actes de délinquances gratuit la plus grande sévérité il faut frapper fort. afin que ces actes de violences gratuite cessent .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Contre le pass sanitaire : plusieurs milliers de manifestants hier à Saint-Pierre et Saint-Denis

Article suivant

Dossier pratique : que faire pendant les vacances ?

Free Dom