« Un enfant est venu à l’école de mon fils avec un couteau ! »

1 min de lecture
14

« Un enfant avait un couteau dans son sac, un couteau de cuisine à viande« , nous rapporte une mère de famille dont le fils est dans une école primaire de l’île.

C’est son garçon qui lui en a parlé en rentrant de l’école. Inquiète la maman s’est rapproché de la directrice : « Des parents d’élèves et moi-même, nous avons demandé à rencontrer la directrice, elle nous a dit que nos enfants l’avaient vu à la garderie du périscolaire, qu’elle ne pouvait pas intervenir… Elle se décharge de toute responsabilité ! »

Une réaction qui passe mal pour ces parents qui attendent des actions concrètes.

« On est hyper inquiet, elle n’avait pas l’air de prendre ça au sérieux. Elle nous a dit que les enfants emmènent des compas, des ciseaux, qu’ils ont déjà trouvé des briquets, des cigarettes ! On parle d’enfants de primaire et d’une arme blanche !« , dit-elle exaspérée.

Les parents d’élèves souhaitent réagir et demandent aux auditeurs des solutions face à cette situation délicate.

 

14 Commentaires

  1. Mdr …detecteur de meto a l’entré…fouille de sac et de boite a goûté..babylon a chaque récré…directrice ek fusil a pompe et gilet par ecla..casq lourd char Leclerc a la cantine…mdr

  2. si la directrice y assume pas son rôle de directrice ben que les parents y portent plainte au prêt du rectorat et si le rectorat y fait pas rien en tant que parents a zot de faire ce que né n’a de mieux pou zot enfants, l’influence des zoreye et américaines la pou cangraine la Réunion et noute mode vie et bientôt la Réunion va faire comme aux Antilles noute tte va marche avec in glock voilà ko sa y attend a nous si créole continu lèche et croire que le zoreil c’est un exemple et vivre à la zoreye lé bénéfique

    • L’influence des zoreye et americains….
      Ah oui c’est vrai nos marmailles sont exemplaires, ils ont une très bonne éducation, ils ont des parents modèles.
      Tres facile de dire que c’est la faute des autres et ne jamais se remettre en question.

      • Lé « influencer » par la vie en « dehors » y stigmatise pas lo zorey (d’ailleurs na « presque pu » la reynion) lol ! Oussa nous sa va… une si petite ile… guette dan quel état fine arrivé. Ça sar nir comme na un peu partout. Quand la fine trop « gangrené » lo bande plus « gros » y quitte lo navire ça, y demande pas lo reste. Et derrière toute cet y reste y contrôlera pu rien. Sera par gang. Sera à cet nora le plus gros matos, le plus de fric. Ah ouais Gérard de Villiers mi oubliera pas son livre… depuis dan zannée 80 ma lire ça. Asteur la fiction y rejoint l’actualité. A grand pas encore…

    • a ou lé sérieux même !!!! et toute le band fait divers ek coup de sabre c’est zoreye meme aussi !!!!
      allé dormi dont !!!!!!!!!!!!

  3. Après le couteau sa va être un pistolet pour enfant. l île pou bar en couille. Même les enfants ne se sentent plus en sécurité..

  4. Atyebdez il a juste apporter et n a rien fait
    Peut etre pr le cours de cuidine
    Apres ce sont des dires de marmailles donc …

    Rien de grave.

    Sinon la solution ben c d armer aussi votre gamin avec une lame plus grosse

  5. les directrices et directeurs sont souvent en congé maladie longue durée,, ces gens n’ont rien à faire, il perçoivent leurs gros salaire plein pot , en plus des longues vacances scolaires. les enfants ont leurs mal être a l’école et personne ne s’en souci a part les parents inquiets . ça commence déjà en maternelle , dans beaucoup d’école . heureusement qu’il y a quand même des maîtres sérieux dans toute la bande .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

24 réunionnais formés en urgence pour renforcer la sûreté à Orly

Article suivant

SQVT de l’Aract Réunion : « En quête de sens au travail »

Free Dom