/

Clips supprimés sur YouTube : Benjam, Lucyana, Sista Flo et Kénaelle, Misty… pris pour cible

1 min de lecture
8

Mardi 21 mai 2024

Benjam, l’artiste, est également victime de la suppression de son clip sur Youtube. Sur les ondes de Free Dom, il a également indiqué que des artistes Antillais seraient également donc de piratae.

Lundi 20 mai 2024

Le fléau continue. Après Kenaelle et Missty, ce sont deux autres artistes réunionnaises, Sista Flo et Lucyana, qui ont vu leur clip supprimé de YouTube. Étrangement, seules des femmes semblent être concernées.

Jeudi 16 mai 2024

Après Missty, c’est désormais au tour de la chanteuse Kénaelle de voir son clip supprimé de YouTube en raison de l’action d’un hacker ? 

Le 3 mai dernier, la chanteuse Missty avait posté un message sur son compte Facebook pour annoncer la suppression de l’un de ses clips de YouTube, sans pouvoir identifier l’origine du signalement ayant entraîné cette suppression.

Aujourd’hui, Kénaelle se retrouve confrontée à une situation similaire. Son clip emblématique « Bondié » a été retiré de la plateforme. Ce clip, qui comptabilisait 7 millions de vues, avait contribué de manière significative à la notoriété de l’artiste.

L’incertitude demeure quant à l’identité de la personne à l’origine du signalement de Missty. Sa production met tout en œuvre pour identifier cette personne. Quant à Kénaelle, elle aurait obtenu l’adresse mail de l’individu responsable de cette action malveillante.

Écoutez les propos de l’artiste : 

La question se pose : les autres artistes  974 doivent-ils s’inquiéter de subir le même sort ? Nos chaînes YouTube réunionnaises sont-elles suffisamment sécurisées à une époque où nous sommes de plus en plus exposés au hacking ?

8 Commentaires

  1. La preuve que ces élections européennes (capitales), leur font peur !
    Pour ceux qui n’iront pas voter car pensant que c’est truqué, pensez-y svp.
    Pour ceux qui n’iront pas voter car « tous pourris » mais ne proposent RIEN en échange, il n’y a plus rien à faire…

    Sous prétexte de lutter contre la « désinformation », la filiale de Google, YouTube, supprime 35 000 vidéos européennes au contenu politiquement impopulaire. L’entreprise étend sa censure à temps pour les élections au « Parlement » européen.

  2. PTDR! Comme si Missty et Kenaelle etaient des artistes de renommée internationale ! culminant au plus haut sommer des hits parades nationaux! C’est une façon de se faire de la pub! Toutefois, mesdames « les artistes  » restez les pieds sur Terre. Vous n’etes que partiellement connues que par quelques Reunionnais ! si vous sautez la mer vous n’etes plus personne!!! Arretez de vous prendre pour le centre du monde!!! Les hakers n’ont que ca à faire, s’en prendre à des demoiselles Reunionnaises INCONNUES ! MDR

  3. J’ai rencontré la même situation y a des années malheureusement… Mais j’ai pu exiger que celui qui m’a fait ça à l’époque fournisse des preuves concrètes, chose que la personne n’a pas faite. Normalement tout devrait retourner à la normale tant que la contestation est insistée auprès de YouTube; je parle par expérience, les personnes qui font ces choses veulent tout simplement avoir une partie de ce qui ne leur revient pas par la terreur… Kenaelle, Missty, et Lucyana, les clips reviendront, c’est une question de temps !

  4. kan né n’a des mouvements sociaux et pendant le confinement où était les artistes kan les non vaccinés avaient besoin de soutien à chaque mouvement sociaux de la population locale aucun artiste locaux pour soutenir les revendications du peuple,par contre lé molle de détruire le travail des autres

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Des nouvelles poignantes d’une réunionnaise en Nouvelle-Calédonie ce 17 mai (Vidéo-Podcast)

Article suivant

Une bagarre entre des jeunes à Saint-Louis : les forces de l’ordre sont intervenues (PODCAST)

Free Dom