/

Des hommages à Samuel Paty aujourd’hui et demain à La Réunion

5 min de lecture
2

Le 16 Octobre 2020, Samuel PATY, professeur d’histoire-géographie, était assassiné à l’arme blanche et décapité, peu après être sorti de son collège de Conflans-Sainte-Honorine.

Le préfet , la maire Ericka Bareigts, et la rectrice à l’école Henri Dunant à St-Denis

Jacques Billant, préfet de La Réunion et Chantal Manès-Bonnisseau, rectrice de région académique, participent ce vendredi 15 octobre 2021 à 9h à l’école Henri Dunant à Saint-Denis, à la commémoration en hommage à Samuel Paty, organisée par l’équipe éducative et les élèves accueillis dans le cadre du dispositif École ouverte et du centre aéré.

La commémoration de l’assassinat de Samuel Paty donnera lieu à un moment de recueillement dans l’ensemble des écoles et établissements scolaires et l’organisation d’un temps d’échanges dont le contenu est laissé au libre choix des équipes, selon leur situation respective et l’âge des élèves.

Dans l’académie, la commémoration de cet enseignant assassiné pour avoir enseigné la liberté d’expression et du principe de laïcité se déroulera dans les écoles et établissements scolaires participant à l’opération « École ouverte » dans le cadre des vacances apprenantes.

Nous sommes sur place

Un hommage sur le parvis des Droits de l’Homme samedi à 11h

Dans un communiqué, la ligue des Droits de l’Homme déclare : « Personne ne peut l’ignorer :  à travers le corps martyrisé du professeur PATY, c’est le principe de la Laïcité, les valeurs de la liberté de conscience et de la liberté d’expression, que ses bourreaux ont voulu abattre.

A l’occasion de la mort de Samuel PATY, nous invitons tous les associations citoyennes ainsi que l’ensemble des Réunionnais à rendre hommage à sa mémoire et à marquer leur attachement aux principes et valeurs qui nous rassemblent.

Dans notre pays aujourd’hui, au-delà de nos différences d’opinions et de convictions, la loi protège croyants et incroyants, chacun ayant le droit de d’exprimer et de propager ses convictions et de critiquer celles des autres.

Nous voulons que la règle de Laïcité et les valeurs de tolérance, de liberté, d’égalité et de fraternité qui lui sont associées, soient enseignées à nos enfants, quelle que soit leur appartenance confessionnelle ou philosophique.

Nous voulons que les vertus et les règles de la liberté d’expression, sous toutes ses formes, soient enseignées à nos enfants et que les enseignants disposent de la liberté pédagogique pour assurer la transmission de notre héritage commun de principes et de valeurs partagés.

C’est bien en transmettant les savoirs, en développant dès le plus jeune âge l’esprit critique de nos enfants, en les amenant à comprendre que la réalité est bien plus complexe que les préjugés simplistes, que l’on combattra le mieux l’intolérance qui nait toujours de l’ignorance et de la peur de l’autre.

C’est dans cet esprit que la Ligue des Droits de l’Homme à la Réunion appelle à un Rassemblement citoyen le samedi 16 Octobre 2021 à 11H00, Parvis des Droits de l’homme et de la Laïcité, Champ-Fleuri, Saint-Denis. »

2 Commentaires

  1. Oui il faut que la jeunesse prese te et a venir sachent et prennent conqcience
    Comme pr les autres commoration c un devoir pour ne pas oublier et transmettre
    Cependant ce rassemblement risque d attirer des.copycat

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Surf, Jeep© Malibu Classic, la Réunionnaise Alice Lemoigne vice-championne du monde(VIDÉO)

Article suivant

La guerre politique des déchets entre la CINOR et la CIREST (entre Gironcel et Vergoz) fait rage

Free Dom