Un homme condamné pour avoir frappé un surveillant d’un centre pénitencier et s’être évadé de l’hôpital psychiatrique

1 min de lecture

Arnet Ballot a écopé de 8 mois de prison ferme pour avoir frappé un surveillant d’un centre pénitencier du Port. Après l’agression, l’homme âgé de 41 ans a été transféré à l’Établissement de Santé Mental de Saint-Paul (EPSMR), duquel il s’est rapidement enfui.

Pour s’être évadé de cet hôpital psychiatrique, l’homme qui s’est enfermé chez lui pendant une semaine avant de refaire surface manquant de nourriture, a été condamné à 2 mois de détention supplémentaires. En prison pour plusieurs délits, le détenu devait être libéré en octobre prochain.


Poster un Commentaire

avatar
Free Dom
WordPress Video Lightbox