« Un médecin a dit à mon frère de rentrer chez lui alors qu’il faisait un AVC ! »

1 min de lecture
7

Elle est en colère. Son frère de 36 ans aurait fait un AVC (accident vasculaire cérébral), il y a quelques jours. Actuellement hospitalisé, il n’aurait plus la mobilité de son bras.

Ayant eu les premiers symptômes de paralysie, il se serait rendu au plus vite dans un SOS Médecins de l’île. Mais le médecin lui aurait dit qu’il n’avait rien de grave et de rentrer chez lui.

« Il ne lui a donné aucun examen à faire. C’est inadmissible ! Aujourd’hui, on a les moyens médicaux pour détecter les problèmes et malheureusement là rien n’a été fait pour le sauver ».

Inquiète, la sœur de la victime hospitalisé déclare à l’antenne que son « frère n’arrive plus à tenir quelque chose dans sa main. Il ne peut plus utiliser son bras ».


7 Commentaires

  1. Quel bras ? Gauche ou droit ?
    Apres c comme ts les metiers y en a qui se trompent
    C pq je vais tjrs chez trois medecins different le meme jour ppur avoir 3 avis a chaque fois

  2. avant de faire un AVC de violent meaux de tète est ressenti c’est à ce stade la qu’il faut aller consulter
    Ayant eu les premiers symptômes de paralysie c’est trop tard le sang s’écoule déja dans le cerveau
    ce médecin c’est peut etre un bleu il à oublier ces cours de médecine.

  3. Un médecin est comme un garagiste , si le diag a été mauvais on paye pour ne plus rouler et on paye de la même façon pour aller au paradis blanc

  4. Si la Réunion fine arrive comala là mi wa pas pouquoué nous continuer dirige à nous dans le sens où tout par en couille ! Franchement na pu rien à war comme avant …. l’année prochaine nous va connaître le verdict.

  5. C’est pareil avec le 15 qui vous dit d’aller chez le médecin de garde avec un ami ou un voisin et qui vous laisse un we entier, âgé, seul livré à vous même. sos médecin qui était censé pallier l’absence de médecins de ville le soir et le we ne se déplace plus. Peut on encore se soigner ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Décès de Henri Faivre : l’hommage du CRPMEM

Article suivant

Transport aérien : réouverture de la frontière entre Mayotte et les Comores

Free Dom