“Un pas vers les étoiles” : la troupe de théâtre emmène les spectateurs dans un voyage hors de notre temps

3 min de lecture
1

Pour son tout nouveau spectacle,  qui aura lieu le 10 avril prochain, la troupe de théâtre « Un pas vers les  étoiles » plonge les spectateurs dans le passé de La Réunion. “1848” raconte de façon décalée le périple de Sarda Garriga, depuis son départ de la métropole jusqu’à la libération des esclaves le 20 décembre 1848. Pendant 2h15, théâtre, danse et chant se mêleront dans cette fresque qui prend vie dans les différents quartiers de l’Île de La Réunion.

Le passé de La Réunion mis en lumière dans une épopée décalée Octobre 1848. Joseph Napoléon Sarda Garriga, fraîchement élu Gouverneur, arrive par bateau sur l’Ile de La Réunion, pour proclamer la libération des esclaves. Accompagné de son ami Étienne Arago, Sarda sillonnera l’île pour annoncer au peuple réunionnais la bonne nouvelle.

C’est de ce point de départ que Sabrina Amany a souhaité écrire et mettre en scène le spectacle « 1848 », pour retracer un pan majeur de l’histoire de l’Île. Mais en y intégrant un côté décalé et en distillant des anecdotes sorties tout droit de l’imagination de l’auteure. Ainsi, Sitarane et La Buse ont élaboré un plan machiavélique pour contrecarrer le projet de Sarda Garriga et une mystérieuse Dame Blanche semble suivre les héros tout au long de leur périple.

Lors de ce spectacle une trentaine de comédiens et danseurs seront réunis sur la scène de l’auditorium Stella Matutina de Saint-Leu pour présenter le tout nouveau projet de la troupe « Un pas vers les étoiles ». Entre croyances, zistoir longtemps et faits historiques, le spectacle a pour ambition de faire vivre une aventure hors du temps. Pour embarquer les spectateurs, la troupe s’unit cette année aux troupes de danse Les compères créoles, la Compagnie Evolution et l’association Tamij Kaleïvarni Kajagam pour proposer une œuvre rythmée par des danses et musiques créoles.

Sarda Garriga arrivera-t-il à ses fins ? La libération des esclaves se fera-elle comme prévue ? Et qui est réellement la Dame Blanche ? Rendez-vous le 10 avril pour les réponses !

 

1 Commentaire

  1. Le scénario a l’air d’être bien, mais avec le couvre feu en vigueur et sans avoir entendu Mr le Préfet prendre la parole pour voir quel seront les nouvelles mesures pour freiner le Covid, ils croient pourvoir faire leur théâtre le 10 avril? Et dans quel condition sanitaire ?? J’ai du mal à comprendre…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Paul : il réclame l’installation de ralentisseurs près de l’école

Article suivant

Alerte sur une tentative d’enlèvement au collège de la Châtoire au Tampon

Free Dom