L’enquête se poursuit après le suicide d’un policier au Commissariat Malartic

1 min de lecture
14

Mercredi soir, il s’est produit un drame  au commissariat Malartic de Saint Denis. Un policier s’y est donné la mort,  avec son arme de service vers 21h. Il venait tout juste d’arriver sur son lieu de travail et travaillait de nuit. Ses collègues, sous le choc, ne peuvent expliquer son geste.

L’homme était un policier expérimenté, un père de deux enfants, de retour dans son île natale depuis quatre ans.

Il aurait prévenu son épouse par téléphone de son geste juste avant d’ouvrir le feu.

Une enquête a été ouverte pour comprendre ce qui a poussé ce policier à cette extrémité. Hier, ses collègues ont été largement entendus sur le récent comportement de la victime.

14 Commentaires

  1. Triste ! Nos policiers sont utilisés tout le temps comme « boucliers humains » , sans considération des politiciens qui nous gouvernent … toujours sous pression de leur hiérarchie … pas moyen de riposter face aux voyous … toujours surveillés par des juges … souvent punis pour un rien du tout … Que ce monsieur repose en paix !

    • C’est sûr que c’est un métier qui ne doit plus faire rêver.
      Un membre de ma famille a assez vite démissionné de son poste gardien de la paix qu’il avait eu par concours : le matin quand il mettait son rame de service sur lui, il s’est posé beaucoup de questions, vu le quartier vers Paris plutôt chaud où on l’avait affecté et le salaire qui allait avec.
      D’ailleurs, de nos jours, je me demande si il reste beaucoup de métiers qui font rêver.

  2. Moi je pense que ces agents doivent avoir une pression énorme et très peu de reconnaissance et de mérite pour ce qu’ils accomplissent. On voit seulement le côté autoritaire et obscur d’un policier ou d’un gendarme mais au fond c’est des êtres humains comme nous tous. Avec leur force et leurs lots de problèmes au quotidien.

  3. C’est vraiment désolant …..se suicider …..pour un travail…..cela ne devrait jamais arriver …..en plus avec une famille ….!!!! faut être vraiment au bout du rouleau….surtout qu’il vas falloir rembourser la balle à l’état …lol

  4. Du Bolo tout craché , pas de respect pour la famille et les deux enfants qui n’ont plus de Papa . Dire que Freedom des fois sanctionne pour bien moins que ça .

  5. @Bolo
    « Il aurait prévenu son épouse par téléphone de son geste juste avant d’ouvrir le feu. »

    il aurait visé le coeur(source reunion 1ere).
    sincéres condoléances à la famille.

  6. Sincères condoléances à la famille. Qu’il repose en paix. Pour celui qui met en avant des problèmes dans sa famille: quand on se suicide sur le lieu de son travail c’est que c’est dans le travail qu’il y a des problèmes. S’il a prévenu sa femme c’est qu’il a dû aussi laisser une lettre pour sa hiérarchie.

  7. Triste ! Déjà que pou gaigne mutation lé dir’… srx ! Na un peu y dit qu’une journée sans rire lé une journée foutue. Dan travail ek certains collègues y fout que la m… ou lé pressé que out journée travail lé fini. Après pas encore fini, na encore d’ main…et là par les temps qui courent gouvernement y ar mett’ la pression… Un ment donné ou la demandé si lété pas mieux allez largue les amarres sur l’île les Sentinelles…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Violente bagarre à Champ Fleuri, les familles des protagonistes ne « vont pas en rester là »

Article suivant

Des chiots nouveaux-nés abandonnés à Tour des Roches (PODCAST)

Free Dom