Un promoteur condamné pour escroquerie

1 min de lecture
1

Sadeck Dindar a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et 30 000 euros d’amende pour escroquerie auprès de la banque et de ses investisseurs. Il a cependant été relaxé pour mise en danger de la vie d’autrui.

L’affaire date de 2007. Suite à plusieurs imprévus et rebondissements dans la construction de 24 appartements et de 2 villas sur le quartier de Sainte-Thérèse à La Possession, le promoteur se retrouve vite en difficultés financières. À la tête des sociétés de construction Villanova Novamonde et SCCV Les Vergers du Soleil, l’homme décide de faire une demande de crédit de 800 000 euros mais pour obtenir cette somme, il doit fournir à la banque une Garantie financière d’achèvement. Le promoteur remet alors un faux document.

Par ailleurs, dix investisseurs immobiliers métropolitains ont acheté des appartements, qui n’existaient pas, pour une valeur totale de 700 000 euros. Leurs demandes seront examinées lors d’une audience civile ultérieure.


1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
peche au gros Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox