Une caserne toute neuve pour les sapeurs-pompiers de Saint-André

dans Actualités/Collectivités/Infos Réunion/Saint André

Le centre de secours flambant neuf de Saint-André a été inauguré ce matin par le préfet Amaury de Saint-Quentin, accompagné de Cyrille Melchior, président du Département et président du Conseil d’administration du SDIS (CASDIS), de Jean-Paul Virapoullé, maire de Saint-André et du colonel Hervé Berthouin, directeur départemental du SDIS (Service départemental d’incendie et de secours). Sans oublier les membres de l’encadrement du SDIS, du personnel du centre de secours de la commune, des différents intervenants de l’opération ainsi que les familles des pompiers décorés à cette occasion.

Le nouveau centre de secours est situé chemin Lefaguyès, dans la zone d’activité Andropolis. Il a été construit sur un terrain de près de 5000 m2 mis à disposition par la commune. La construction de ce centre aura coûté près de 3 millions d’euros financé par le Département à hauteur de 80% et par la ville de Saint-André (20%). Le Département a assuré la maîtrise d’ouvrage. La SPL Avenir Réunion (SPLAR) a été le mandataire de l’opération. Quant à la maîtrise d’œuvre, elle a été confiée au groupement Concept’Architecture, Inset et Isometric.

Comme l’a souligné dans son discours Jean-Paul Virapoullé, « j’ai connu le premier centre de secours, un vieux bâtiment colonial qui servait d’école aux enfants et de caserne aux pompiers. Mais dans ce lieu, à l’époque, il y avait aussi des rats. Et malgré ces conditions sanitaires, les pompiers n’ont jamais rechigné à la tâche parce que ce sont des serviteurs de la République, prêts à servir avec conviction dans n’importe quelle condition pour sauver des vies humaines ».

Grâce à un travail en étroite collaboration entre le Département et la commune de Saint-André, les 13 sapeurs-pompiers (à la garde) de Saint-André, qui réalisent près de 3000 interventions par an, peuvent depuis le début de cette année évoluer dans des conditions de travail beaucoup plus agréables. Cyrille Melchior, président du CASDIS ne pouvait évidemment que se féliciter de la réalisation de ce centre qui propose un meilleur cadre de travail aux soldats du feu. « Ces opérations stratégiques engagées, en lien avec le Département et les communes, dans le cadre des travaux de renouvellement et de mise aux normes des casernes du SDIS, visent à améliorer les conditions de vie et de travail des sapeurs-pompiers et à maintenir la qualité de secours prodigués quotidiennement en faveur des Réunionnais », a-t-il précisé. « A travers ce type de grands chantiers de construction, c’est l’économie locale réunionnaise qui est soutenue. Une quinzaine d’entreprises locales sont intervenues sur ce chantier de construction du centre de secours de Saint-André », a indiqué Cyrille Melchior.

Au-delà des interventions à l’échelle communale, les sapeurs-pompiers de Saint-André interviennent également en renfort ou en substitution sur l’ensemble du bassin Nord-Est. Le centre de Saint-André est placé sous la responsabilité du capitaine Léonce Villandeuil, qui a pour adjoint l’adjudant-chef Gérald Bédier.

Le centre de secours de Saint-André compte au total 37 sapeurs-pompiers professionnels, 60 sapeurs-pompiers volontaires et 6 sapeurs-pompiers en service hors-rang. Au niveau matériel, le centre de secours dispose de 5 véhicules opérationnels (2 véhicules de secours et d’assistance aux victimes, 1 véhicule de secours routier, 1 camion-citerne feux de forêts et 1 fourgon pompe tonne léger).

Avec le centre de Saint-André, ce ne sont pas moins de 8 casernes qui ont été livrées depuis 2003. Saint-Leu (2,8 M€ en 2003) ; Sainte-Rose (750 000 € en 2006) ; Trois-Bassins (1,7 M€ en 2007) ; Petite-Ile (réhabilitation et extension pour 525 000 € en 2011) ; Possession (2,9 M€) et Saint-Joseph (2,4 M€) en 2012 ; Saint-Denis (réhabilitation lourde, 6,9 M€ en 2015) et Les Avirons (2,5 M€), Saint-Pierre (5,6 M€) et Saint-André (2,9 M€) cette année. (Photos Yves Mont-Rouge et Hubert Nugent)

 

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
noémi croit pu zot Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
mi croit pu zot
Invité
mi croit pu zot

ha le futur maire de standré par héritage se fait voir tout azimut!La famille VIRAPOULE est persuadée que la ville de st André leur appartient!!!

noé
Invité
noé

Curieux ! On a oublié de citer M. Ratenon dans l’article … il risque de porter plainte pour “racisme d’oubli” !