Une commise de cuisine agressée sexuellement à 2 reprises par son chef à St Denis.

2 min de lecture
5

La scène s’est déroulée dans un hôtel restaurant de Saint Denis, explique la victime, dans les colonnes du journal le Quotidien de la Réunion en ce 21 septembre 2021. Elle a porté plainte, son chef a simplement eu une « mise à pied conservatoire » par la direction avant qu’il ne reprenne le travail. Quant à elle, à 24 ans, elle se retrouve au chômage, on lui a tout simplement notifié à la fin de son arrêt maladie, qu’on ne la garderait pas. Le procès aura lieu, elle en a la certitude et aujourd’hui, elle tente de se reconstruire.

Laura a 24 ans, elle travaillait avec son chef depuis plusieurs mois en toute confiance. Ce soir là,  à cause du confinement et parce qu’elle devait assurer plusieurs services, elle se voit proposer un hébergement à l’hôtel de St Denis, sachant qu’elle réside dans l’ouest. Elle accepte et surprise, en activant le pass de sa chambre en arrivant : son chef était déjà dans la chambre, et s’est jeté sur elle, lui avouant ses sentiments, l’embrassant, et l’allongeant même de force sur le lit, avant de se raviser…. le service se passera dans un silence tendu. Laura n’aura pas de répit, le soir venu, le chef, disposant d’un pass, viendra de nouveau l’importuner.

L’enquête suit son cours. Le groupe hôtelier a de son côté, refusé de commenter cette affaire, notent nos confrères du Quotidien.

5 Commentaires

  1. il faut connaître et boycotter cette chaîne d’hôtels qui couvre un « chef » violeur et qui vire les salariés qui se plaignent de ces agissements….. Un hôtel qui fait parti d’une chaînes d’hôtels à St Denis y’en a pas 50!!!!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

McDonald’s Le Port : « course poursuite dans la cuisine, jet d’huile chaude, coups de poings dans les portes de frigo ! »

Article suivant

Autriche, les demandeurs d’emploi non vaccinés privés d’allocations

Free Dom