//

Une enveloppe de 3,5 millions d’euros pour la commune de Saint-Benoit (VIDÉO)

5 min de lecture
2

Dans le cadre du Pacte de Solidarité Territoriale 2 (PST 2) pour la période 2021-2023, le Département finance des actions dont certaines déjà en cours en faveur de la ville de Saint-Benoit. Une enveloppe financière qui se répartit comme suit :  3,175 millions d’euros pour les opérations d’investissement « Socle commune » (opérations en cours de validation proposées au vote de la commission permanente du 14 décembre prochain) et 451 343 € pour les actions de fonctionnement.

Ce jeudi matin (10 novembre), Cyrille Melchior, président du Département, s’est rendu à Saint-Benoit afin de constater le bilan des actions déjà menées dans le cadre du PST 1 (qui avait été signé avec l’ancien maire, feu Jean-Claude Fruteau) et de prendre connaissance des actions qui seront menées via le PST2 et qui lui ont été présentées par le maire Patrice Selly et son équipe. Patrice Selly qui, sous forme de boutade, a rappelé (avec le sourire) que « l’Est ne s’arrêtait pas à Bras-Panon ».

Les quatre conseillers départementaux de la commune de Saint-Benoit était présents ainsi que d’autres élus municipaux. Sans oublier bien entendu les administratifs des deux collectivités. « L’Est est un territoire défavorisé. Le temps du rééquilibrage est venu », a d’emblée déclaré le maire de Saint-Benoit qui compte sur l’aide départementale pour développer un certain nombre d’équipements dans sa ville à savoir l’amélioration de la qualité de l’eau, un marché de gros (« dans l’Est, pas spécialement à St-Benoit »), le développement des hauts (70% de la commune de Saint-Benoit fait partie du Parc national) ainsi que des travaux concernant les radiers.

Répondant au maire, Cyrille Melchior a précisé qu’il était attentif à tout ce qu’il se passe dans les communes. Il a notamment noté « les efforts consentis par la nouvelle équipe municipale pour redresser les finances communales ». Il a salué « la clairvoyance et le volontarisme du maire et de ses élus, qui ont permis de jeter les bases de ce redressement déjà bien engagé ». Il a ajouté : « nous allons poursuivre ce travail en commun et je renouvelle la solidarité du Département à la commune de Saint-Benoit ».

Les actions financées par le PST : financement du permis de conduire pour 44 jeunes bénédictins (45 000 € dont 36 000 du Département et 9000 du CCAS); Dispositif de téléassistance pour le public en situation d’isolement (des personnes de plus de 60 ans, ou en situation de handicap qui vivent seules). Près de 30 personnes bénéficieront de ce dispositif pour un montant de 18 000 € pris en charge à 80% par le Département. Le coût de l’équipement d’un système de télé-assistance est évalué à 480€ en moyenne par an.

Parmi les autres actions, à noter la préservation du site de la forêt de Sainte-Marguerite  au lieu-dit Saint-François les hauts; Il s’agit d’un Espace Naturel;Sensible (ENS), une forêt départementale d’une superficie de 159 hectares  qui abrite des espèces endémiques . L’ensemble du site est géré par l’association APMNEST. Elle a bénéficié d’une subvention de 208 112€ pour 2022. Les phases d’aménagement de cette forêt concernent la partie basse de l’ENS et l’étude de faisabilité pour l’ouverture d’un itinéraire de randonnée reliant Saint-Benoit et la Plaine-des-Palmistes. Coût prévisionnel des travaux d’aménagement : 200 000 €.

Il a également été question de l’accès à l’eau dans les hauts de la Réunion en général et à Chemin de Ceinture en particulier concernant Saint-Benoit. Plus précisément la zone bordée à l’Ouest par la Ravine Sèche et, à l’Est, par la Ravine de la Boucherie. Elle comprend aussi entre ses limites le Chemin Beaumont, le Chemin Payet, le Chemin Lamadière, le Chemin Ste Marguerite, le Piton Armand, le Chemin Helvétia te le Chemin Baptiste. La zone d’étude fait 1430 hectares et concerne plus de 400 propriétés agricoles. L’étude a été lancée en octobre dernier.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Ocean Viking : les 231 migrants à bord accueillis en France ce vendredi 11 novembre

Article suivant

St-Paul : une Matinée de la Petite Enfance samedi 19 novembre au CREPS

Free Dom