[Alt-Text] [Alt-Text]

Rentrée des classes : la rectrice s’exprime en hommage à Samuel Paty (VIDEO)

La reprise des classes lundi 26 octobre 2020 s’est déroulée dans des circonstances particulières. L’assassinat abominable d’un enseignant d’histoire-géographie, Samuel Paty, victime d’un attentat terroriste le vendredi 16 octobre dernier à Conflans Saint-Honorine, a frappé l’Ecole de la République au cœur.

En hommage à la mémoire de cet enseignant assassiné pour avoir accompli son métier de former des élèves pour en faire des citoyens éclairés et libres, la communauté éducative de chaque école, collège et lycée et des services académiques a organisé au cours de la matinée du lundi 26 octobre un moment de recueillement.

Chaque école et établissement scolaire choisit librement le moment de la matinée où sera placée cette minute de silence, dédiée à l’émotion, qui sera précédée d’une phase d’explications aux  élèves. Cet hommage sera rendu dans chaque classe, sous la responsabilité du professeur en charge.

La rectrice s’exprime en hommage à Samuel Paty au lycée Roland Garros

La rectrice de région académique, Chantal Manès-Bonnisseau, a participé à la minute de silence organisée à 12h au lycée Roland Garros au Tampon, où elle était présente à l’occasion de la journée académique de l’innovation.

Dans les jours qui suivront, à l’initiative des équipes de direction et des personnels, l’hommage se poursuivra dans le cadre de démarches pédagogiques adaptées au niveau de  chaque classe ainsi qu’à l’âge des élèves.

Des ressources sont d’ores et déjà à la disposition des enseignants  pour les aider à appréhender les thèmes de la laïcité et de la liberté d’expression. A partir du 2 novembre, les équipes pédagogiques pourront s’appuyer sur des ressources encore enrichies et en ligne.

Mobiliser la société autour de son école

Le lundi 2 novembre 2020, jour de la reprise des classes dans les académies de l’hexagone, l’académie participera à la journée nationale organisée par le ministère de l’éducation nationale. Comme l’a indiqué le ministre Jean-Michel Blanquer, des élus de la République, ainsi que des représentants de toutes les corporations concernées par la liberté d’expression (avocats, journalistes, etc.) seront invités à être présents dans les écoles et les établissements scolaires, auprès des professeurs.

« Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins, même si d’autres reculent. Nous offrirons toutes les chances que la République doit à sa jeunesse. » Emmanuel Macron, dans son discours d’hommage à Samuel Paty le mercredi 21 octobre 2020 à la Sorbonne.

Protection et la défense des élèves et des personnels

Dans le cadre de l’Etat-major départemental de sécurité, le Préfet de La Réunion, la Procureure de la République auprès du tribunal judiciaire de Saint-Pierre, le Procureur de la République auprès du tribunal judiciaire de Saint-Denis ont réaffirmé la mobilisation de l’ensemble des institutions de l’Etat pour faire faire et lutter contre les séparatismes et la radicalisation dans le cadre d’une convention de coopération.

 Une réunion de l’ensemble des personnels de direction, présidée par le Préfet de La Réunion et la rectrice de région académique sera organisée dans les prochains jours pour faire le point sur l’ensemble des dispositifs mis en œuvre pour assurer la sécurité des élèves et des enseignants aux abords des établissements et lutter contre la radicalisation.

Tags:
Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

12
Poster un Commentaire

avatar
10 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
Noah3jfhaujourd’huiLoboNoahJASE Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Chouette
Invité
Chouette

Et après ? On laissera toujours les enfants les parents faire ce qu ils veulent avec l aval de l équipe pédagogique à St pierre centre dans un collège réputé difficile le principal joue que sur l apathie, bienveillance, yoga, voire des thérapie de zenitudes payés par rectorat alors que y a un manque cruel de prof et de personnel administratif arrêtez de faire la comédie svp quand à la new rectrice pas mieux ke le prédécesseur on lui demande qu à fait le rectorat pour les prof avec prob de santé répond on a des masques disponible allez carnaval… Lire la suite »

GusDeGus
Invité
GusDeGus

Un peu de respect pour ceux qui jouent la Comédie STP. Elle va durer une semaine ou dix jours, le temps que l’on oublie un peu, et ensuite tout rentre dans l’ordre, la vie reprend avec ses classes surchargées et le prof pointé du doigt car a pas su amener l’élève qui veut pas travailler à travailler, absence si maladie = Journée de carence applaudie par ceux qui estiment que les Profs sont trop payés, en plus e faire grève pour de meilleures conditions de travail, tenez juste quelques jours, un effort SVP, après tout baigne, cela s’appelle ” L’école… Lire la suite »

Chouette
Invité
Chouette

Une anecdote cocasse dans ce même collège lors de la venue du recteur l année dernière on a repeint gros doigt dans la précipitation certains murs pour faire plus gaie, on a “parqué” les élèves à prob et on a mis les moins méchants, les moins bêtes les moins rebelles enfi. Vous me comprenez dans la salle où l’inspection devrait se faire pour montrer que tout va bien dans ce collège à tension avec tout le monde (personnel administratif, prof, cpe quand à celles la sont des chiffres molles etc) comment voulez vous faire face à tout ça quand on… Lire la suite »

Alédi Partoo
Invité
Alédi Partoo

Pour l’unanimité de l’hommage le rendre obligatoire, c’est top, on ne peut pas en dire autant pour la démocratie .
Paty n’est pas un héros, je n’ai aucune sympathie pour lui, aurais-je le droit de sortir pendant la mascarade ?

JASE
Invité
JASE

Si c’était un simple voyou qui avait fait ça, ce serait passé pour un simple fait divers. Il a eut droit à une médaille car il est mort pour la liberté d’expression alors que chaque jours des femmes meurent en France sous les coups de leurs conjoints sans aucune reconnaissance !

Noah
Invité
Noah

Quand on voit les images osées montrer aux élèves de 14 ans dans cette classe de 4e , on se demande si cet “ex-prof” n’avait pas de problèmes en dessous de la ceinture !!! Mais il ne mérite pas d’être décapité … mais …
Donc 1 mn de silence à observer , pourquoi faire ?

Alédi Partoo
Invité
Alédi Partoo

Ce serait marrant si au nom de la liberté d’expression les profs montraient certaine dame avec un drapeau dans le boyo.

Lobo
Invité
Lobo

1 min c oas assez il.faudrait le contraire … 1min d exole.et puis c tt

Noah
Invité
Noah

Comment expliquer aux enfants qu’on fait cela pour un prof qui a montré des images cochonnes aux élèves de 14 ans de 4e comme supports de leçons ??? difficile !

Chouette
Invité
Chouette

C ça les vrais valeurs de la vie et la d un coup tout le staff du rectorat est pro enseignant faites moi rire…ou pleurer

jfhaujourd’hui
Invité
jfhaujourd’hui

Tout le monde exprime son désarroi c’est bien ! un professionnel a payé pour sa mission occupée , sa famille souffre et que les règles de jeu doivent changer pour ceux qui pensent nous gouverner ! France terre d’asile ‘ COLUCHE DOIT RIGOLER LA HAUT ;;;;;;;;;;;;;;;;;;

Noah3
Invité
Noah3

Ce serait peut-être souhaitable si l’école se contentait d’enseigner ce qui relève du raisonnable : lire, écrire, compter, et de la culture générale (-pour dire les choses de manière très résumée-). Dès l’instant où elle sort de ce cadre-là, elle s’expose et expose ses enseignants à une confrontation avec le milieu familial.

Derniers de Vidéos

WordPress Video Lightbox
Aller en Haut