/

Une offre de vacances unique pour les petits Dionysiens

7 min de lecture
2

Le chef-lieu propose différents dispositifs vacances. Au total, près de 3459 enfants et adolescents participent à des journées ludiques et pédagogiques.

Parmi elles, des vacances éducatives en pied d’immeuble aux Accueils Collectifs de mineurs en passant par les camps sportifs et culturels, chacun des quartiers de Saint-Denis propose au moins une offre aux familles.

La crise sanitaire a eu un impact considérable sur le rythme scolaire des élèves. Les situations liées aux cas contacts, aux fermetures de classes voire d’école, ont régulièrement perturbé l’année scolaire 2020-2021.

Voici un spectacle préparé par les élèves de l’école Candide Azema A à Saint-Denis dans le cadre d’atelier sur la nutrition. Ils disent non aux sodas et à la malbouffe.

Vacances éducatives en pied d’immeuble

Afin de lutter contre le décrochage scolaire, la Collectivité a conçu un programme de vacances à la fois éducatives et créatives. Le but est d’être au plus près des famille pour réduire les inégalités. Les parents payent 10 euros pour trois semaines de vacances.

Écoutez Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis au micro de Cindy Clain

ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS : LES ÉCOLES SE TRANSFORMENT EN LIEUX DE VACANCES

Au sein de plus de 50 établissements scolaires du territoire de Saint-Denis, 2 293 enfants sont accueillis, chaque jour, depuis le 12 juillet. Dans le cadre de cet Accueil Collectif de Mineurs (ACM), des associations animent les vacances, aux côtés de la Société Publique Locale « Oser pour l’Éducation » (SPL OPÉ). Pour la quatrième fois, la SPL OPÉ décroche le label des « Colos Apprenantes » du Ministère de l’Éducation Nationale.
Les 2 293 bénéficiaires de ces accueils participent à des journées pédagogiques et récréatives concoctées par un effectif de 317 encadrants. Parmi ces derniers, des membres de l’équipe de la SPL OPÉ, porteuse d’un message en faveur de l’ouverture d’accès des activités : une trentaine d’enfants en situation de handicap sont accueillis dans le cadre de cette offre, dont le contenu pédagogique est largement orienté autour de la culture réunionnaise, dans un engagement pour l’École du bonheur, l’estime de soi et l’estime de l’autre.
La SPL OPÉ décline également cet engagement à travers un programme de colonie apprenante : 110 adolescents, âgés de 12 à 17 ans, s’adonnent actuellement à des activités de nature et de sports. Une cinquantaine d’autres jeunes Dionysiens, âgés de 7 à 17 ans, vivent des vacances ressourçantes dans le cadre de trois semaines de camping, pilotées par les équipes de la SPL OPÉ.

ACADÉMIE DES CAMÉLIAS : DEUX CAMPS POUR UNE JEUNESSE ÉPANOUIE

Engagée pour l’animation, l’accompagnement et l’insertion des jeunes du quartier, l’Académie intergénérationnelle des Camélias propose des camps de vacances jusqu’au 30 juillet prochain.
Au menu de ces camps de vacances : du sport, de la culture et des moments conviviaux. Une trentaine de jeunes, âgés de 6 à 12 ans, y participent jusqu’au 30 juillet. La seconde formule, comptant 14 places, est dédiée aux 14-17 ans.
Trois fois par semaine, des ateliers sportifs sont proposés au grand public. Des moments de partage intergénérationnel, autour d’une machine à coudre sont aussi programmés au centre de l’Académie des Camélias. Afin de ne pas négliger l’importance des moments de détente et de loisirs en famille, une sortie au Cœur Vert Familial, incluant un tour de Grande Roue, est même offerte à une cinquantaine de parents et d’enfants des Camélias.

CENTRE JACQUES TESSIER : UN AUTRE HORIZON POUR LES JEUNES DIONYSIENS ET DIONYSIENNES

Réunis autour d’un projet pédagogique, 288 jeunes du chef-lieu bénéficient, gratuitement, d’une semaine de vacances à la Saline Les Bains. En partenariat avec le Centre Jacques Tessier, la ville de Saint-Denis soutient cette initiative, porteuse d’ouverture d’horizon pour des jeunes identifiés par les équipes partenaires.
Du 19 au 23 juillet, 144 enfants de 6 à 11 ans étudient la préservation des coraux, au large des plages de l’Ouest. Durant la semaine suivante, 144 adolescents Dionysiens de 12 à 16 ans prendront, à leur tour, la direction des plages, dans le cadre de cette colonie pédagogique.

DES VACANCES D’APPRENTISSAGES DANS LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES

Piloté par le Rectorat, le dispositif « École ouverte » ou « Vacances apprenantes », permet à 190 élèves du chef-lieu de renforcer leurs apprentissages, durant les vacances. L’Académie de La Réunion propose aussi des Stages de Remise à Niveau, dispensés chaque matin. Jusqu’au 12 août prochain, 298 enfants de Saint-Denis y assistent, dans 12 établissements du territoire.

 

 

2 Commentaires

  1. Je ne sais pas dans quel quartier de St Denis on propose 10€ mais dans certains écoles il y a des centres aérés où c’est géré par des associations et le prix est à partir de 100€ par enfants selon votre revenu.

    • Effectivement il y’a plusieurs et différents colonie de vacance. Mais la plupart des association de quartier, ou d’autre associations comme ACCASE à la source propose des centre aéré à 10 euro…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19 : opération de dépistage au Tampon ce mercredi

Article suivant

Participez au MasterClass du Centhor 2021 !

Free Dom