Une tortue blessée à l’Hermitage : sa carapace enfoncée par un bateau

2 min de lecture
1

Il s’agit d’une femelle adulte observée Passe de l’Hermitage. Elle présente une large blessure sur l’arrière droit de la carapace.

Dans un communiqué, l’observatoire des tortues marines rappelle que le cheptel de reproducteur à la Réunion est très fragile, avec uniquement 2 femelles qui viennent pondre régulièrement sur les plages de l’île. Les mortalités observées ces derniers années sur les tortues, notamment adultes, ces dernières années ne sont pas compatibles avec le maintien et encore moins l’augmentation de la reproduction sur les plages de l’île.

La Passe de l’Hermitage était jusqu’à présent épargnée par ces accidents qui se concentraient surtout entre St Gilles et le Cap Lahoussay. En mars 2021, une autre femelle adulte avait été retrouvée morte avec le même type de blessure dans cette zone.

Le recensement des tortues marines réalisés en ULM le long du littoral Sud et Ouest montre une évolution dans la répartition des tortues. Depuis le début des comptages en 1996, les tortues observées étaient plus abondantes entre la Passe de l’Hermitage et la Pointe des Aigrettes. Les derniers vols montrent un réduction significative du nombre de tortues dans cette zone. Alors que c’est dans cette zone que les chocs avec les navires sont les plus fréquents. Si cette tendance venait à se confirmer cela signifierait que l’accroissement des accidents n’ai pas lié à l’augmentation du nombre de tortues, mais à l’augmentation du risque de collision liée aux type de bateaux et des comportements en navigation.

La vitesse des navires est limitée à 5 noeuds au sein de la réserve marine. Et hors réserve il faut être conscient de la présence des tortues et rester vigilant en naviguant à une vitesse adaptée et en contrôlant en permanence devant la trajectoire du bateau.

La présence des tortues vivantes et sans blessures est l’affaire de tous.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

50 lapins tués par des chiens, à la Bretagne cette nuit

Article suivant

“Mon fils a fait une chute mortelle d’un immeuble en 2017, je n’arrive toujours pas à faire mon deuil”

Free Dom