USA – Une nouvelle plainte collective contre Herbalife plus de 800 millions d’euros réclamés

4 min de lecture
5

Patricia et Jeff Rodgers ont compris qu’ils avaient tout fait pour devenir plus riches que leurs rêves les plus fous en vendant des produits de santé et de soins Herbalife. Ils ont assisté à tous les événements du «Cercle du succès», ont recruté de nouvelles recrues, ont atteint leurs quotas d’achat de produits Herbalife pour les vendre et ont même créé un magasin.

Mais ils ne sont pas devenus riches. Au lieu de cela, Patricia Rodgers estime que le couple a perdu plus de 100 000 dollars (86 532 euros), dont environ 20 000 dollars (17310 euros) pour assister à des événements Herbalife.

Maintenant, le couple et d’autres poursuivent en justice Herbalife à plusieurs niveaux qui vend ses produits par l’intermédiaire d’un réseau de distributeurs qui recrutent davantage de distributeurs.

Le recours collectif potentiel pourrait impliquer plus de 100 000 plaignants et entraîner des dommages pouvant atteindre 1 milliard de dollars (865 690 000 euros).

“Nous avons fait tout ce qu’ils nous ont dit de faire. Nous avons assisté à chaque événement. Nous avons voyagé et nous avons dépensé de l’argent. Et nous n’avons pas réussi comme ils ont dit que nous le ferions », a déclaré Rodgers dans une interview au domicile du couple à Hallandale Beach, en Floride. “Vous y participez, c’est presque comme une mentalité de culte.”

Herbalife, une société cotée à Los Angeles dont les ventes nettes s’élevaient à 4,4 milliards de dollars (3,8 milliards d’euros) en 2017, est depuis longtemps impliquée dans des litiges et des actions réglementaires liés à ses pratiques commerciales, que certains ont comparées à un système pyramidal.

Une porte-parole a refusé de commenter, bien que les avocats d’Herbalife cherchent à obtenir que le procès soit rejeté ou déplacé de Floride vers un tribunal californien.

Pour devenir un distributeur, une personne doit être recrutée par un distributeur existant, selon le site Web de la société.

La nouvelle recrue doit également acheter un “Business Pack Herbalife Nutrition International” expliquant comment l’entreprise fonctionne et comment devenir un sponsor.

Le nouveau distributeur achète les produits Herbalife à prix réduit et les vend, souvent à temps partiel, dans l’espoir de réaliser un profit.

En 2016, la société a réglé un dossier de 200 millions de dollars (1, 73 millions d’euros)  auprès de la Federal Trade Commission. Il était centré sur le modèle d’entreprise d’Herbalife reposant sur le recrutement de distributeurs plutôt que sur les ventes réelles de ses produits.

Un an plus tôt, un autre procès intenté par les distributeurs Herbalife avait abouti à un règlement de 17,5 millions de dollars (15,1 millions d’euros).

À la Réunion, on ne compte plus les pages Instagam, Facebook de “Pseudo Coach”, les invitations à des “pseudo séances de sport, les mêmes “coachs” qui vous vantent les “bienfaits” des produits Herbalife, avec le fameux pack “Formula 1” pour faire des “Shake”, des prix exorbitants pour l’acheteur mais pas pour le revendeur qui se fournit dans un dépôt du coté de l’ouest, plus ils vendent et plus recrutent de nouveaux vendeurs plus ils font de gains.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




5 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox