Vaccination des enfants : l’accord d’un seul parent nécessaire

1 min de lecture
8

Désormais pour que les 5-11 ans soient vaccinés contre la Covid-19, il suffit de l’accord d’un des deux parents. Le ministère de la Santé cherche avec cette mesure à augmenter le taux de vaccination des enfants.

Lors d’une conférence de presse, un responsable du ministère de la Santé a affirmé « Maintenant l’autorisation d’un seul des deux parents suffit ».

À peine plus de 200 000 enfants âgés de 5 à 11 ans ont reçu une première dose de vaccin à ce jour sur plus de cinq millions. « Nous devons faire progresser la vaccination des enfants de 5 à 11 ans, qui a démarré doucement », avait annoncé Jean Castex lors de sa conférence de presse du 20 janvier.

La couverture vaccinale des 5-11 ans avec au moins une dose s’élève ainsi à 3,5 % en France. Les enfants ont accès à la vaccination depuis le mois de décembre. Ils ne peuvent recevoir qu’un seul type de vaccin : une version moins dosée du Pfizer/BioNTech.

A l’origine, l’accord d’un seul parent était nécessaire, mais le Conseil d’Etat avait demandé à ce que les deux parents donnent leur autorisation. Retour en arrière, l’autorisation d’un des deux parents est désormais suffisante.

8 Commentaires

  1. je m’inquiète pour la santé de ces bouts de choux, à l’avenir, j’ai regardé une voyante tiré des cartes au sujet de ce vaccin c’est pas dutout rassurant ce qu’elle dit , Djokovic à du flair ce garçon

  2. Bonjour, vous vous faites du soucis pour vos bouts choux, moi aussi pas pour les miens ils sont vaccinés ,pour les vôtres ,mais vous avez de la chance cette variante n’est par trop dangereuse, et Alix75 ,demande à ta voyante les numéros du loto ,si tu crois une voyante tu crois comme moi au père Noël ,mais moi je ne crois pas aux voyantes ,

  3. jaco cette voyante à rélévé que tous ces personnes ayant acceptés de se faire injecter cette substance et ayant un schéma vaccinal complet à l’avenir va dévelloper des problèmes de sante voir mème d’en mourrir je vous rappel quand mème qu’en france y’a un cas avéré de la maladie de creutzfeldt jakob chez une femme de 72ans et 21 cas de suspiçions de la mème maladie chez d’autre personnes tous ces cas de suspiçions après avoir reçu la 2éme injections moi je dis quand on ne sait pas on et face à l’inconnu vaux mieux etre prudent et arreter de vacciné à tord et à travers des enfants de cette façon j’ai bien peur que ces vaccins à Arn messager réveille des maladies héréditaires codé en mémoire dans l’adn de l’etre humain

    • L’avenir nous le dira. Qui vivra verra….notre siècle appartient à la science alors donnons la le bénéfice du doute. Il a bien fallu que Pasteur utilise son vaccin contre la rage sur un enfant pour que tous les autres en profitent. Le risque zéro n’existe pas. Avant que le premier homme ne découvre la fabrication du feu combien sont morts de dysenterie, de salmonelles à bouffer de la viande crû ? Les découvertes sont faites pour les générations futures pas pour le présent.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le Freedomillion est tombé de nouveau !

Article suivant

La vente de fleurs et de feuilles brutes de CBD est à nouveau autorisée

Free Dom