Vaccination : « zot y comprend rien dans les DOM parce que zot lé illettrés ! »

17 min de lecture
18

Comme vous, je suis moi aussi tombé sur le c… en découvrant cette analyse capillo-tractée (tirée par les cheveux ) que j’ai pu lire dans un journal local dans la rubrique « Courrier des lecteurs ». J’y reviendrai.

Mais, ces quelques lignes en ce vendredi matin 20 août 2021, c’est tout simplement pour vous dire que l’édito reprendra véritablement à partir de la semaine prochaine. Rien de bien réjouissant dans l’actualité qu’elle soit internationale, nationale ou locale. Je ne vais pas revenir sur la victoire des Talibans en Afghanistan, un retour dans le passé au nez et à la barbe des puissances occidentales, si ce n’est pas carrément avec leur complicité et celle notamment des Américains qui ont dépensé des centaines de milliards d’euros et envoyé au casse-pipe des milliers de soldats citoyens US, soit disant pour ramener la paix dans ce pays.

Je ne vais pas non plus m’étendre sur les provax ou antivax pour la simple raison que nous ne sommes pas sortis de l’auberge avec la Covid et que l’afflux d’informations aussi incertaines que contradictoires pollue nos esprits. Sans lire dans le marc de café, et je ne vais sans doute pas vous rassurer, tout laisse à penser que la petite bébête qui tue risque de nous empoisonner la vie encore quelques mois voire quelques années. Ce qui explique sans doute qu’au plus haut niveau, faute de certitudes, on s’active comme on peut en faisant tout et son contraire, histoire de faire comprendre que le pouvoir reste réactif face à la « guerre épidémique ». Pour l’instant, on nous fait surtout comprendre que l’obligation vaccinale demeure le seul recours pour lutter contre la maladie. Et comme nous sommes en démocratie, chacun est libre d’exprimer son opinion pacifiquement, cela s’entend ; Tout comme chacun est libre d’aller se faire piquer. Ou pas. En sachant que la vaccination est un acte vieux comme le monde car à bien y réfléchir, nous sommes tous vaccinés depuis notre enfance et que le Pass sanitaire (anciennement appelé carnet de vaccination) a toujours constitué notre passeport sanitaire. Mais bon, je vous l’ai dit, je ne vais pas m’étendre sur le sujet aujourd’hui.

Cela dit, j’ai été quelque peu interpellé par l’analyse d’un certain Ho Hai Quanq qui nous expliquait très récemment via un courrier des lecteurs dans un journal local que si Outre-mer « ces vieilles colonies », la population hésitait à aller se faire vacciner, c’est à cause du « manque d’instruction » d’une grande partie des habitants « illettrés ». Il écrit ainsi noir sur blanc : « … l’argent qui a été déversé dans ces vieilles colonies pendant des décennies n’a pas permis de rattraper totalement, loin s’en faut, les retards dans le domaine de l’instruction. Ces retards constituent un facteur non négligeable de la faible couverture vaccinale des populations domiennes ».

Il poursuit, tenez-vous bien : « il est en effet plus facile d’expliquer à une personne instruite l’intérêt de se faire vacciner qu’à une personne qui ne sait ni lire ni écrire. Sans compter que celle-ci sera bien plus perméable aux arguments de ceux qui lui présenteront les dangers, vrais ou supposés, des vaccins. C’est notamment parce que l’illettrisme est plus répandu dans les DOM qu’en métropole que la couverture vaccinale y est plus faible et que la vague actuelle des contaminations fait davantage de dégâts ». Ho Hai, faut pas exagérer quand même ! Donc si j’ai bien pigé la prose de Monsieur Quang, c’est que si le Covid fait des ravages dans les Dom, c’est parce que les Domiens sont des illettrés et que, de ce fait, ils ne comprennent rien. En clair, « nou lé trop couillons pou comprendre car nou gagne pas lire et écrire ». Moi je le trouve un peu, beaucoup, « piqué » ce Ho Hai qui, manifestement, voit les Domiens avec un os dans le nez et une plume dans le…

 Nirlo fait « le ménage de la rentrée » à la mairie de Sainte-Marie

L’édito du vendredi est généralement consacré en grande partie à la politique. On ne va pas déroger à cette règle, même si, je vous l’ai précisé plus haut, il ne s’agit pas véritablement d’un édito mais de quelques lignes seulement. Rien de bien de nouveau dans ce domaine qu’on pourrait résumer en une phrase, à savoir : « adieu la campagne électorale, bonjour la campagne électorale ». Autrement dit, adieu les municipales de 2020, les départementales et les régionales de 2021, et bonjour la présidentielle et les législatives de 2022. Vous l’aurez compris, nous allons de nouveau entrer dans une période de campagne électorale d’ici à quelques mois. Les élus concernés par ces échéances sont déjà sur le terrain. Je vais y revenir dans les détails, la semaine prochaine ou dans les semaines à venir, notamment sur les législatives, pour vous raconter ce qui se trame dans les coulisses.

Pour l’instant, au Département, comme à la Région, après les scrutins du 27 juin dernier, les nouvelles équipes sont au boulot. A La Région, surtout, où il y a eu un changement de majorité après 10 années de gestion Robert (Didier de son prénom), la tâche s’annonce beaucoup plus ardue pour la nouvelle majorité qui, pour le moment, s’attache à prendre ses marques en découvrant la pyramide inversée. Pyramide au sein de laquelle, la Big Boss s’appelle Huguette Bello (La Mélenchoniste), « un vieux de la vieille » en politique. Les deux autres Boss, juste après Huguette, sont Patrick Lebreton (Montebourg), le 1er vice-président. Ça c’est concernant les élus. Mais au niveau du cabinet, le grand patron s’appelle Idriss Omarjee. S’il y en a bien un qui connaît cette grande boutique du Moufia, ça ne peut être que lui, pour avoir été aux commandes de 1998 à 2010 durant les deux mandatures de feu Paul Vergès.

Pour l’instant, pas grand-chose à dire. La nouvelle majorité s’attaque aux dossiers sensibles : la situation financière « mal en point », la NRL pour laquelle  une session plénière extraordinaire est prévue vraisemblablement en septembre (même si elle avait été initialement annoncée pour août). Faut donc pas s’attendre à des miracles pour le moment même si cette nouvelle majorité sait qu’il lui faudra d’ici à très rapidement, avant la présidentielle d’avril et les législatives de mai prochain, envoyer au moins un signal fort et concret pour rester dans la dynamique gagnante eu égard aux promesses faites durant la campagne électorale des régionales. Peut-être la gratuité des cars jaunes ? Histoire de montrer qu’à la Région, il n’y a pas que le POP (Plan ordinateur portable) et la continuité territoriale (l’aide au voyage) de Didier Robert (actuellement en vacances hors du département) avec son épouse (toujours Dir’Com) de la Région. En rappelant que la Dir’ Com est rattachée à la Direction générale des services et non au cabinet. Mais ça pourrait changer ! Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas !

Les dossiers vous disais-je, mais cette nouvelle majorité ou plutôt le cabinet s’attèle aussi à revoir l’organisation administrative, à mettre de l’ordre dans certains service, à faire le tri entre les vrais emplois et ceux fictifs, à vérifier si tous les fameux « conseillers techniques » (du service de la gouvernance partagée) embauchés, telle une armée mexicaine, par l’ancienne majorité, (voir rapport de la Chambre régionale des comptes) ont de quoi occuper leurs dix doigts et leur cerveau durant les heures réglementaires de travail. J’y reviendrai prochainement.

Je vais terminer ces quelques lignes, aujourd’hui, en m’arrêtant un instant à Sainte-Marie, chez mon camarade Richard Nirlo. Lequel, trop souvent catalogué de « mou », a décidé de se raidir un coup manifestement en se lançant dans « un grand nettoyage » afin de faire table rase du passé. En clair, afin de se « débarrasser » des collaborateurs de l’ancienne équipe, celle dite de « la période Lagourgue », pour composer sa « team » à lui. Dans le cadre de cette réorganisation de rentrée, nombreux sont les cadres de mairie, et non des moindres, qui devraient valser. Je ne sais pas s’ils ont déjà reçu leur courrier, mais ça ne saurait tarder.

Sur la liste des « remerciés » par Monsieur le maire figurent l’actuel DGS Stéphane Servan (à la mairie depuis plus de 20 ans où il s’occupait des marchés publics avant de remplacer Trulès, l’ancien DGS parti à la CCIR) ; Teddy Fock (DGA éducation, école) ; Alain Baratin (DGA commande publique, logistique). Pascal Virama (DGA Aménagement/travaux) devrait quant à lui migrer vers la CINOR en tant que collaborateur de cabinet, avec l’aide de Nirlo. Une « sanction-promotion » en quelque sorte. Du changement serait à prévoir également du côté de la direction de la police municipale où Yannick Rosier pourrait être remplacé par son adjoint (qui est également adjoint au maire), un certain Monsieur Vaïty (ancien de la police nationale).

Voilà pour les administratifs ! Côté politique, il est question de retrait de délégations à André Voulama (4e adjoint) et à Stéphane Péroumal (6e adjoint) suspecté de fomenter la fronde contre le maire en place. Il suffirait de la démission de 13 élus pour faire trembler Nirlo… Raison pour laquelle, ce dernier a décidé de faire le ménage. Les hommes et femmes de confiance du maire ont pour nom Nadia Wu-Tiu-Yen (adjointe au PLU), le nouveau directeur de cabinet Pascal Renaudière-Devaux, transfuge du Département et Teddy Niacaouélé, anciennement dir-cab de Nirlo, qui a essayé de se faire recruter à SYDNE (le syndicat) avant, tout compte fait, d’atterrir à la Région. Cet attaché territorial, très proche de Richard Nirlo, serait pressenti pour… remplacer Stéphane Servan au poste de DGS (Directeur général des services).

Toujours à propos de Sainte-Marie, rappelons que la 1ère adjointe Sylvie Billaud est partie en vacances pour de longues semaines. Mais Mme Wu-Tiu-Yen (ancienne présidente du Club Hippique de Bourbon, j’y reviendrai dans les semaines à venir) est là et bien là. Omniprésente. Rappelons encore que la paie du mois de juillet a été versée en retard, « très en retard » selon certains employés. « Du jamais vu depuis 30 ans », paraît-il.

Le prochain conseil municipal en septembre s’annonce d’ores et déjà bien animé. Nul doute que les opposants Céline Sitouze (aujourd’hui vice-présidente de Région) et Christian Annette (également conseiller régional de la majorité) ne manqueront pas de monter au créneau, chacun de son côté, puisqu’ils ne sont plus tout à fait en bons termes et qu’ils visent tous les deux – tout comme Rémy Lagourgue, le fils à Jean-Louis – le fauteuil de premier magistrat de la commune d’ici à 2026.

A la semaine prochaine, protégez-vous bien !

Y.M.

([email protected])

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

18 Commentaires

  1. C’est peut-être très mal dis et tourné de la part de ce monsieur mais les chiffres nationaux montrent que les antivax ont un niveau d’étude très bas, ou sont écologiste, ou viennent des régions où il y a le plus de naturopathe…

  2. A Sainte Marie, le maire a parfaitement compris de la nécessité de séparer des frondeurs. Sur St André, autre commune de l’Est, le Maire a choisi de promouvoir ses frondeurs , Laurent RAMASSAMY et Laurent PAPAYA., (3ème et 9 ème adjoint)

    • Nirlo Bourricot d’après son prof de math à Adrien Cerneau est un incompétent notoire, ancien gardien de prison, il n’a jamais fait d’étude. Ivre du matin au soir, poussé devant la scène médiatique par Lagourgue casse noisettes, ce dernier prépare le terrain pour son fils en achetant des conseillers pour faire imposer le conseil municipal de l’intérieur. Nirlo out pois le au feu.

      • Ceux qui continuent à vénérer leur maître sont victimes d’aigreurs d’estomac depuis quelques mois. Richard est un bon maire, Jean-Louis Et Rémy partiront en même temps que l’eau sale du bain populiste…

    • Et pendant que le maire y rénove les écoles Jean Marie poussin y place ces petits amis au département, le peintre , les gardes du corps , la cali , legros le fils de son ancienne première adjointe pourtant tt ce monde la n avait déjà un travail c’est donc pour ça qu’on fait de la politique ? Quel honte avant critiquer tt ce que bedier y fais occup à ou

  3. Corine peyron sery beaulieu robert est en vacances, hors Département Monsieur MontRouge alors qu’elle est en arrêt maladie à la region! Vacances dites vous?????????? Payer pour s’assoir ! Madame Bello devrait faire contrôler tout ceci, c’est honteux de bat karé hein !

  4. Les faux écolos bobos doulouma et defaud ex conseillers technics mais toujour agents bien payés de la region font quoi de leurs journées svp ?? Et il se cachent ou ?????

  5. « capillo-tractée (tirée par les cheveux ) »

    En nous l’expliquant, est ce que vous même Mr Mont-Rouge ne nous prenez vous pas, pour des idiots ?

  6. Où va le monde? Où va ce monde? Où va cette Europe (là où se trouve les puissances d’antan, coloniales, maritimes, militaires et aussi économiques d’aujourd’hui, sans oublier les États-unis d’Amérique : « bâti » sur le plus grand génocide de l’Humanité (mais, on avait besoin de la langue des Navajos pour…)!, l’ex Empire nippone et le grand, très grand (1,4 milliards d’humains et près de 900 000 000 de petites menottes….taux de croissance dans la décennie 70 à près de 20%, d’ailleurs suite Fukushima (mars 2011, pile 10 ans,après WTC…assassinat du Commandant Massoud deux jours avant…, là on se sauve par centaines (paraît-il accroché aux ailes des aéronefs civils voire militaires !!) et peut-être milliers…), nous on s’est fait doublé par le Sous-continent indien en mai 2018…pendant que l’Allemagne réunifiée se tassait dans ses exportations…notamment via le Rhin!). La France n’est plus dans le Top 5! ?
    Quelle stratégie pour sortir a minima l’UE (sans le RU, mais avec Chypre toujours occupé par une puissance régionale forte depuis 1976) pour nous sortir de cette crise multi facettes : elle n’est pas que sanitaire, elle est bien plus…qu’un petit virus qui ne se balladerait qu’à partir de 18 ou 19 voire 21 heure! ?
    Pendant des décennies, depuis Rome mars 1957, on ne s’est focalisé que sur le volet économique…, ensuite on a voulu la monnaie partagée : dite unique (mais sans le Danemark et surtout la livre sterling ne voulait pas mourir ! sans le Royaume de Suède (Monsieur Palmer, Pm, en février 1986, a payé de sa vie…), pour soi disant mieux vivre ensemble => Europe de la performance partagée, du moins la recherche accélérée de la convergence de nos économies, de nos standards, de nos normes…, la libéralisation des marchés, le libre libre-échange, une plus grande compétitivité, la croissance, les politiques favorables à l’emploi…
    La Réunion est même classée RUP depuis Maastricht (1992).
    Un Réunionnais est un Européen (au sens statut)… cela me fait bien rire (tout seul???) en août 2021, notamment quand j’entends et surtout je vois comment vivent les gens ici…
    Notre tableau, notre portrait, notre « ce que l’on est…ou plutôt devenu », entre 1946 et 2021, en passant par la régionalisation de Henri Emmanuelli et de Mauroy, suite avènement de FM le 10 mai 1981) est, selon moi bien triste (chômage, illettrisme, taux de diplômés à BAC+5 : qui sachent écrire, lire, calculer (matrices, équations différentielles, trigonométrie, géométrie plane et spatiale, etc.)/aucune politique industrielle ici (le Sénat devrait sortir de son profond et très long sommeil ou sieste pour les nanogenères), même dans nos assemblées locales : on a des vertes et des pas mûrs !
    On confond un peu trop (dans ce contexte de crise…) la maladie et une bonne santé.
    Une quote-part des décès n’avait pas une excellente santé (et on peut le supposer : une bonne hygiène de vie !).
    La question de circonstance que je pose aux autorités ici et à Paris: qu’est-ce que nous attendons pour traiter nos vrais maux de cette société réunionnaise insulaire et in extenso notre « grande France »? (exemple notre qualité alimentaire, lutte contre la sédentarité devant les écrans, etc.)
    Un être humain peut vivre vieux, à condition d’être fort tout le long de sa vie (depuis l’embryon….) et surtout de savoir s’adapter.

Répondre à MICHOU Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Argent, réseaux et colonie

Article suivant

Faut pas s’attendre à des miracles à la Région… pour l’instant !

Free Dom