Valentin Damour à la recherche de confrontation aux USA 

4 min de lecture
4

Valentin Damour, lutteur de haut-niveau licencié au lutte club de Saint-Joseph, pensionnaire de l’INSEP pendant 4 ans a décidé en 2021 d’interrompre sa carrière pour finir ses études de journalisme. Mais il n’a pas pour autant mis une croix sur le sport de haut niveau. Depuis janvier 2022 Valentin est employé par LCSJ au poste de « sportif de haut niveau », son rôle consiste à s’entraîner et de se préparer pour les Jeux Olympiques PARIS 2024. Sa préparation passera par des stages à l’étranger, la venue de partenaires étrangers à La Réunion et à la participation de compétitions de référence. D’ailleurs le club est à la recherche de sponsors désireux d’accompagner des potentiels PARIS 2024.

C’est dans cette optique que Valentin a commencé le 31 janvier 2022 un stage de perfectionnement dans la prestigieuse université de Cornell, dans l’État de New York.

Le Saint-Joséphois s’est rendu outre atlantique pour une durée de 3 semaines ( 30 janvier au 19 février), l’objectif étant d’affûter ses aptitudes en lutte en se confrontant à des lutteurs de très bon niveau. “La lutte américaine est très particulière, très physique et mobile, elle est très différente du style de lutte que l’on retrouve en Europe par exemple. Selon moi il est important de rencontrer toutes sortes d’adversaires pour ne pas être surpris en compétition”, commente le spécialiste de la lutte libre. Si Valentin a choisi cette université ce n’est pas pour rien, il y a deux ans il s’y était déjà rendu avec l’équipe de France, ayant sympathisé avec le staff et les lutteurs ce sont les bras grands ouverts que le groupe d’entraînement l’a accueilli. Très réputé, le centre d’entraînement de Cornell a formé de nombreux champions au cours de son histoire, des champions NCAA (le très côté championnat universitaire américain), des médaillés mondiaux et olympiques, voilà de quoi inspirer le réunionnais de 22 ans au lancement de sa saison : “Forcément c’est très enrichissant de se confronter à des lutteurs de qualité et aussi d’échanger avec de grands champions.” Après ce bloc d’entraînement aux Etats-Unis Valentin retournera à La Réunion afin de finir sa préparation pour l’Open de Roumanie à la mi-mars.

Le lutte club Saint-Joseph qui est depuis de nombreuses années dans un esprit de formation de ses cadres a également donné à Samuel Dijoux (coach et athlète) l’opportunité d’assister à une semaine de stage dans cette prestigieuse université. Cet apprentissage apportera une plus value évidente aux jeunes du club.

4 Commentaires

  1. Bravo et respect pour le parcours. 4 ans à l’INSEP, donc 4 années de sacrifices, d’investissement, de joies et de peines sûrement. Bonne et belle continuation à ce véritable champion « La Kour ». Bel exemple pour notre jeunesse. Du travail, des efforts et encore des efforts.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Petite-île Officiel : coupures d’eau, mercredi 16 février 2022, secteur de Ravine du Pont

Article suivant

« J’ai acheté une machine à eau à 3 500 euros et je n’en veux plus ! »

Free Dom