//

Valorisation énergétique et maîtrise de l’énergie : le Sidélec accompagnera la Civis (VIDÉOS)

5 min de lecture

Jacques Chirac avait dit en son temps : « notre maison brûle ». Bien avant lui, Paul Vergès avait, plus d’une fois, tiré la sonnette d’alarme sur la nécessité de tout mettre en œuvre afin d’anticiper sur le réchauffement climatique. Il parlait notamment au nom du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat). Aujourd’hui, c’est Maurice Gironcel qui monte régulièrement au créneau pour alerter à son tour sur les dangers du réchauffement climatique.

En tant que président du Sidélec (Syndicat intercommunal d’électricité du département de la Réunion), il mène un travail important quant à la sensibilisation de la maîtrise de l’énergie via un travail de co-construction avec les 24 collectivités locales et les 5 EPCI (intercommunalités). Aussi, après avoir signé une première convention cadre de partenariat avec la Cinor dont il est également le président, Maurice Gironcel a signé une convention similaire, ce vendredi matin (15 avril 2022), à Sainte-Suzanne, avec la Civis, présidée par Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre. C’est la vice-présidente Denise Hoarau, également élue municipale et conseillère régionale, qui a représenté Michel Fontaine.

Une convention qui sera prochainement signée avec tous les autres EPCI puisqu’elle s’inscrit dans le cadre du Schéma régional climat air énergie (SRCAE) de la Réunion, co-élaboré par l’Etat et la Région. Schéma qui contient la stratégie pour assurer le développement de l’île en matière d’énergies renouvelables et de maîtrise de l’énergie dans l’optique d’atteindre l’objectif ambitieux de l’autonomie électrique en 2030.

Rappelons que la Civis, qui est membre de la Commission consultative paritaire (CCP), s’inscrit pleinement dans cette dynamique car elle a adopté, le 17 décembre dernier, son Plan climat air énergie territorial (PCAET). Lequel se traduit notamment par la mise en œuvre de plusieurs projets de maîtrise de la demande en énergie et de développement des énergies renouvelables, à la fois sur son propre patrimoine et sur le territoire.

En signant ce matin cette convention cadre avec le Sidélec, l’autorité organisatrice (du service public) de la distribution d’électricité (AODE), la Civis espère bénéficier de tout le savoir-faire du syndicat présidé par Maurice Gironcel dans la mise en œuvre de son programme de valorisation énergétique, de maîtrise de l’énergie et aussi concernant l’optimisation des dispositifs de financements. Le Sidélec étant déjà bien rôdé à cet exercice. Ecoutez Denise Hoarau, vice-présidente de la Civis. Elle est au micro d’Yves Mont-Rouge :

 

La Civis et le Sidélec ont identifié un axe principal d’interventions répondant à des objectifs communs de développement durable, de lutte contre la précarité énergétique, de promotion des énergies renouvelables et de diminution des consommations énergétiques. Cet axe regroupera ainsi les actions liées à une meilleure consommation énergétique par la recherche de l’efficience du besoin. Les trois grands axes identifiés sont : la sensibilisation à la maîtrise de l’énergie ; La rénovation de l’éclairage public et la lutte contre le changement climatique. « Il y a urgence », a redit Maurice Gironcel, qui a réuni ce matin la commission consultative paritaire à Sainte-Suzanne :

 

La convention Civis/Sidélec a été signée pour une durée de 3 ans. Celle avec le TCO est actuellement en préparation et la signature devrait intervenir au plus tard en 2023.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

« Créer le Saint-Denis qui nous ressemble » : la 2ème édition du Budget Participatif est lancée

Article suivant

Mme HERODE Jeanne du Guillaume Saint Paul fête ses 100 ans!

Free Dom