Vanessa Miranville, la candidate de “CREA”, fait son shopping électoral en ville de St-Denis

4 min de lecture

La candidate aux régionales, maire de la Possession, est allée à la rencontre des commerçants dionysiens vendredi dernier.

Lors d’une déambulation dans le centre-ville de Saint-Denis, Vanessa Miranville a échangé avec des commerçants de la rue Maréchal Leclerc. La visite a débuté chez M. PERMAL, président de l’une des associations de commerçants de Saint-Denis et jeune chef d’entreprise.  Il reprend la bijouterie familiale. Cette première discussion a été l’occasion de balayer l’ensemble des problématiques quotidiennes des commerçants dionysiens.

Par la suite, entre un échange informel avec des jeunes ou un vendeur de samoussas, la candidate de CREA (Citoyens de la REunion en Action) a abordé avec les chefs d’entreprises croisés leur situation quotidienne, bouleversée depuis plus d’un an par la COVID 19. Avec le confinement de début 2020 et le couvre-feu en vigueur depuis mars 2021, difficile en effet pour les commerçants d’envisager une reprise d’activité semblable à la période avant-crise, pour les prochains jours. 

Pour soutenir les entreprises et les commerçants réunionnais, en cette période incertaine, Vanessa MIRANVILLE a détaillé ses propositions :

  • Œuvrer à accélérer le délai de traitement des dossiers de demande d’aides européennes auprès de la Région Réunion. Actuellement, les dossiers sont traités entre 1 an et demi et 2 ans.
  • Mettre en avant et accompagner les TPE et PME réunionnaises, qui traversent une situation compliquée, mais qui sont les premières créatrices d’emploi sur notre territoire.
  • Trouver de nouvelles sources de financement pour nos entreprises, en discutant avec l’Etat pour financer la continuité territoriale (actuellement financée par la Région Réunion), comme c’est le cas pour la Corse, au nom des règles d’équité.

 Et la Présidente de CREA de rappeler, « en préalable, il faut lancer un audit exhaustif de la situation financière de la Région Réunion. Nous ne savons pas actuellement quel est l’état des finances de la collectivité ».

La matinée s’est conclue par un échange avec M. Ibrahim PATEL, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion (CCIR), où les thématiques suivantes ont été abordées : octroi de mer, formation des jeunes réunionnais, coopération régionale pour les entreprises réunionnaises et la situation économique des entreprises réunionnaises du fait de la COVID 19. La Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion (CCIR) qui vient d’être classée troisième CCI la plus performante de France. « Ce classement est bien la preuve que notre territoire possède de belles compétences localement et qu’il peut être symbole d’excellence », a conclu Vanessa MIRANVILLE en fin de visite.

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Dany Martin et René Rattinon (Saint-Paul 2) : “Rien n’a été fait dans ce quartier !”

Article suivant

Eric Fruteau et Lyne-Rose Anandin dans le canton St-André 2 : “Nou lé là même !”

Free Dom