Vangelis est décédé à l’âge de 79 ans, compositeur du générique du quart d’heure politique de Free Dom(VIDÉO)

3 min de lecture
2

Vangelis Papathanassiou, compositeur grec de la bande originale du film « 1492 : Christophe Colomb (1492: Conquest of Paradise) de Ridley Scott », devenu le générique du quart d’heure politique de Free Dom, de « Blade Runner », des « Chariots de feu », est décédé à 79 ans, a annoncé jeudi soir le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis.

En 1982, c’est la consécration, il reçoit l’Oscar de la meilleure musique de film pour « les chariots de feu », il n’est pas présent pour recevoir son prix, c’est l’acteur William Hurt qui récupère le prix à sa place.

« Vangelis Papathanassiou n’est plus parmi nous, le monde de la musique a perdu l’artiste international Vangelis ».

1963 : O adelfos mou… o trohonomos de Filippos Fylaktos
1966 : Cinq mille mensonges (5.000 psemmata) de Giorgos Konstadinou
1967 : Vortex ou le Visage de la Méduse (To prosopo tis Medousas) de Nikos Koundouros
1970 : Sex Power d’Henry Chapier
1971 : Frenitis de Giannis Hristodoulou
1972 : Salut, Jerusalem d’Henry Chapier
1974 : Amore d’Henry Chapier
1975 : Entends-tu les chiens aboyer ? de François Reichenbach
1976 : Le désir et la corruption (Ace up my sleeve) d’Andre Ferren
1978 : De mantel der Liefde d’Adriaan Ditvoorst
1980 : Mater amatísima de José Antonio Salgot
1980 : Prkosna delta de Vesna Ljubic
1981 : Les Chariots de feu (Chariots of Fire) de Hugh Hudson (Oscar de la meilleure musique de film)
1982 : Missing de Costa-Gavras
1982 : Blade Runner de Ridley Scott
1983 : Antarctica de Koreyoshi Kurahara
1984 : Le Bounty (The Bounty) de Roger Donaldson
1985 : Wonders of Life d’Ed Kong
1988 : Nosferatu à Venise (Nosferatu a Venezia) de Maurizio Lucidi, Pasquale Squitieri, Mario Caiano, Luigi Cozzi et Augusto Caminito
1989 : Francesco de Liliana Cavani
1992 : La Peste (The Plague) de Luis Puenzo
1992 : Lunes de fiel (Bitter Moon) de Roman Polanski
1992 : 1492 : Christophe Colomb (1492: Conquest of Paradise) de Ridley Scott
1996 : Cavafy de Yánnis Smaragdís
2004 : Alexandre (Alexander) d’Oliver Stone
2007 : El Greco, les ténèbres contre la lumière (El Greco) de Yánnis Smaragdís
2014 : Crépuscule des ombres de Mohamed Lakhdar-Hamina

2 Commentaires

  1. Si na bien un affaire qui peut transporte nout l’âme c’est bien la musique et rien que pou ça l’homme y mérite son place parmi les anges du paradis. Bon voyage l’artiste.

  2. Nous venons de perdre un de nos plus grands compositeurs…
    Avec ses musiques, il doit reposer au paradis maintenant

Répondre à Y en a marre Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Manioc, songe, patate, fruit à pain… Un repas 100% péi organisé par la Chambre d’agriculture (VIDÉO)

Article suivant

Québec : 2 cas de variole du singe confirmés

Free Dom