Vendée Globe : Yannick Bestaven négocie avec succès l’anticyclone

1 min de lecture

Ce jeudi soir en pleine remontée de l’Atlantique sud, Yannick Bestaven est parvenu à négocier avec succès un capricieux anticyclone et à prendre de la vitesse.

Au classement de vendredi à 8 heures, le skipper de Maître Coq IV était toujours en tête du Vendée Globe au bout de soixante et un jours de course et a porté son avance à 760 km sur Charlie Dalin, qui a retrouvé la deuxième position du classement.

Yannick Bestaven n’est cependant pas à l’abri d’un coup de théâtre et le skipper en a bien conscience.“L’élastique va se raccourcir et derrière, ils vont revenir. J’espère qu’il y aura suffisamment de vent pour ne pas m’arrêter. Il ne faudra pas stresser, il faudra garder la tête froide parce que je vais reperdre beaucoup”, a annoncé Yannick Betsaven, lors d’un point radio avec l’organisation.


Poster un Commentaire

avatar
Free Dom
WordPress Video Lightbox