Vente de l’hôpital Gabriel Martin : “l’intérêt général n’intéresse pas la mairie de Saint-Paul !”, Emmanuel SÉRAPHIN (PODCAST)

dans Actualités/Infos Réunion

L’hôpital Gabriel Martin est à vendre. Emmanuel SÉRAPHIN, conseiller municipal de Saint-Paul, s’est exprimé sur le sujet : “Si cette vente n’a rien de surprenant puisque prévue dans le cadre du plan financier qui a permis la création du Centre Hospitalier Ouest Réunion (CHOR), elle interpelle par le silence assourdissant de la mairie de Saint-Paul qui n’a formulé à ce jour aucun projet concernant ce bâtiment stratégique, financé par des fonds publics et situé au cœur du centre-ville.

Il est absolument primordial que le maire de Saint-Paul fasse jouer son droit de préemption. La délocalisation de l’hôpital à Cambaie, prévue de longue date, a causé un manque à gagner tant au niveau économique que commercial au centre-ville.

Il est essentiel que la commune achète les 13 000 m2 de l’ancien Centre Hôpital Gabriel Martin ce qui permettrait par exemple la création d’une cité administrative. Cette cité donnerait enfin l’opportunité exceptionnelle de regrouper les services administratifs de la commune dispersés sur plusieurs sites actuellement. Elle offrirait également à plusieurs services publics des locaux fonctionnels et facilement accessibles par les transports publics tels la CAF, la CGSS, le Pôle Emploi, la Mission Intercommunale de l’Ouest, etc.

Alors que la majorité actuelle a passé son temps durant le mandat à vendre les biens communaux pour renflouer les caisses communales, elle a une occasion unique en se portant acquéreur de favoriser l’intérêt général, de permettre le développement de la commune et de favoriser l’accès des administrés aux services publics. Gageons que l’intérêt public soit garanti dans cette affaire au-delà des intérêts privés partisans.”

PODCAST

7
Poster un Commentaire

avatar
4 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
Christianconso33 Av. JC460UN PAS EN AVANT ET DEUX EN ARRIERE.... Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
homme
Invité
homme

Qui sera assez “fou” pour s’acheter un ancien hôpital qui doit sûrement contenir plein de microbes ????

UN PAS EN AVANT ET DEUX EN ARRIERE....
Invité
UN PAS EN AVANT ET DEUX EN ARRIERE....

dis pas ça!!! stratégiquement il est bien placé, surtout au tarif ou il va être vendu, mais sans être partisan de qui que ce soit, la gestion financière de la ville de saint Paul sera (vous l’entendrez bientôt) très catastrophique, depuis l’époque de Mrs Benard et C Moussa les caisses sont restées mystérieusement restées vide, quand elle commençaient à se remplir ils y piochaient à tir larigot et tous les projets mises en place ont bien souvent été mal réfléchis, les maires ont tranchées sans tenir compte de la situation financière, dernier exemple flagrant la mediatheque cimendef fiascos total, ils… Lire la suite »

33 Av. JC
Invité
33 Av. JC

L’objectif est de vendre les biens communs, ce sont les électeurs qui ont voté pour cette équipe, bientôt il faudra privatiser la majorité municipale pour gérer la commune et ce sera retour au moyen âge en terme d’infrastructure et de disponibilité publique.

ZHERISSON
Invité
ZHERISSON

Il y a déjà un bâtiment neuf, vide et qui ne sert à rien! pourquoi pas le transformer en cité administrative?
Quant à l’hôpital G. Martin, il fallait le transformer en école d’infirmiers(es), c’était sa meilleure destination!

conso
Invité
conso

vous avez raison zherisson sa aurait permis au jeune moin jeune d’avoir plus de chance à se présenter concours ide as dea etc… il y en ai tellement,, au lieux de nous envoyer en metropole pour passer le concours ou faire la formation

460
Invité
460

C’est son intérêt personnel et celui de ses amis qui prime pour sini

Christian
Invité
Christian

M. Séraphin, c’est monsieur y-a-ka, y-a-kon. Un donneur de leçons qui demande de faire ce qu’il dit mais pas ce qu’il fait, en somme un stalinien , un apparatchik du vieux monde qui, dans l’ombre de son mentor, rêve de revenir aux affaires….Un karapat’ si tété bèf….