Véran sur la 5e vague de Covid-19 : pas de confinement, ni couvre-feu, mais une 3e dose de vaccin obligatoire

3 min de lecture
12

« La France connaît à son tour une cinquième vague. Elle sera plus forte, plus longue que la quatrième vague de cet été. Les conditions climatiques favorisent sa diffusion », déclare Olivier Véran, ministre de la Santé lors d’une conférence de presse où il annonces les nouvelles mesures de freinage prises par le gouvernement pour contrer ce fléau.

Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon confirme que le pic de l’épidémie pourrait être atteint début décembre, d’après les projections de l’Institut pasteur.

Pour faire face à cette situation, le ministre de la Santé annonce ainsi l’ouverture de la 3e dose de vaccin 5 mois après la seconde dose. Cette décision est prise sur recommandation des scientifiques.

« Ce rappel, il ne faut pas atteindre 6 mois mais 5 mois. Je vous annonce donc que le rappel vaccinal va être ouvert à tous les adultes de plus de 18 ans 5 mois après la seconde dose. Cela concerne 25 millions de personnes. 6 millions ont déjà été vaccinées. 19 millions de Français sont donc éligibles », a expliqué le ministre de la Santé.

Pas de confinement, ni couvre-feu

Néanmoins, le ministre de la Santé exclut le retour au confinement ou encore au couvre-feu, encore moins le retour de jauge ou encore la fermeture de commerces : « Nous sommes prêts, nous ne sommes pas désarmés. Nous avons des outils pour combattre cette cinquième vague. Nous pouvons réussir à franchir cette vague sans davantage de contraintes pour la population ».

Par ailleurs, les autorités françaises décident alors d’ouvrir et rouvrir les centres de vaccination dès ce samedi. « On peut d’or et déjà se rendre rendez-vous sur les plateformes en ligne », précise Olivier Véran qui ajoute par ailleurs qu’ à partir du 15 janvier, le pass sanitaire de tous les Français entre 18 ans et 65 ans ne sera plus actif. Il ne fonctionnera pas sans la 3e dose de vaccination.

Dans le cadre de cette intervention, Olivier Véran a également annoncé l’arrivée début décembre d’un nouveau médicament viral, réservé aux personnes à risque. Il sera prescrit par des médecins de ville et disponible dans les pharmacies.

 

 

 

 

12 Commentaires

  1. « Enfin, le plus grave est aussi-là.
    Quand un Président de la République annonce qu’il faudra en passer par l’abonnement « vaccinal » (oxymore), il est passible de Nuremberg pour trois raisons.
    La première est qu’il exerce illégalement la médecine sans que quiconque n’ait cautionné cette ordonnance, pas même l’académie de médecine.
    La seconde, nous sommes bien dans une expérimentation, puisqu’il n’existe aucune étude longue sur un échantillon de population avec 3, 4 ou 5 doses.
    Le fait d’expérimentation est avéré. Chaque nouveau « vacciné » à la 4e dose est un expérimentateur, puisqu’il n’y a pas de précédent.
    La troisième tient à l’obligation de fait puisque la liberté est liée à la thérapie.

    Enfin, et cela est de nature à éveiller les pires soupçons, pourquoi la liberté est aussi bafouée en obligeant à la thérapie ARN messager de Pfizer, ôtant aux patient le libre choix du type de « vaccination ».

    Le choix de la thérapeutique n’existe pas ! »

  2. voila ce que j(ai trouvé dans un commentaire à propos des emeutes pour la Guadeloupe

    Article 2 de la déclaration des droits de l’homme: des citoyens ont à le droits de résister à l’oppression.

    Article L1111-4 du code de santé publique « aucun traitement ne peut être obligatoire »

    donc faut désobeir ne pas aller se faire vacciné faut se proteger du virus differemment

  3. bizarrement le 1er ministre y tombe y gagne COVID au moment où le 3 ème vaccin y devient obligatoire,si mi trompe pas c’est la 2ëme fois li attrape COVID,la première fois c’est quand la macronie la ordonne la vaccination obligatoire, et le pire les médias sociaux et locaux lé complice zot lé complice de la macronie srtt freedom et info.re zot lé complice de la propagande vaccinale avec le préfet et l’ARS, et Mme la directrice régionale depuis elle ilé la inversé pyramide y Koné pu créoles,par contre pou faire campagne mélanchon sa elle y Koné, médias créoles freedom et info.re zot c’est des collabos,ici dans les DOM-TOM la justice lé juste pou in seul couleur de peau tandis que nous créoles nous lé dans noute pays et y maltraite a nous y prive créoles de ces traditions pou fait plaisir in communauté ke y respecte pas les créoles,et créoles y laisse faire sans rien dire

  4. bizarrement le 1er ministre y tombe y gagne COVID au moment où le 3 ème vaccin y devient obligatoire,si mi trompe pas c’est la 2ëme fois li attrape COVID,la première fois c’est quand la macronie la ordonne la vaccination obligatoire, et le pire les médias sociaux et locaux lé complice zot lé complice de la macronie srtt freedom et info.re zot lé complice de la propagande vaccinale avec le préfet et l’ARS, et Mme la directrice régionale depuis elle ilé la inversé pyramide y Koné pu créoles,par contre pou faire campagne mélanchon sa elle y Koné, médias créoles freedom et info.re zot c’est des collabos,ici dans les DOM-TOM la justice lé juste pou in seul couleur de peau tandis que nous créoles nous lé dans noute pays et y maltraite a nous y prive créoles de ces traditions pou fait plaisir in communauté ke y respecte pas les créoles,et créoles y laisse faire sans rien dire

  5. bizarrement le 1er ministre y tombe y gagne COVID au moment où le 3 ème vaccin y devient obligatoire,si mi trompe pas c’est la 2ëme fois li attrape COVID,la première fois c’est quand la macronie la ordonne la vaccination obligatoire, et le pire les médias sociaux et locaux lé complice zot lé complice de la macronie srtt freedom et info.re zot lé complice de la propagande vaccinale avec le préfet et l’ARS, et Mme la directrice régionale depuis elle ilé la inversé pyramide y Koné pu créoles,par contre pou faire campagne mélanchon sa elle y Koné, médias créoles freedom et info.re zot c’est des collabos,ici dans les DOM-TOM la justice lé juste pou in seul couleur de peau tandis que nous créoles nous lé dans noute pays et y maltraite a nous y prive créoles de ces traditions pou fait plaisir in communauté ke y respecte pas les créoles,et créoles y laisse faire sans rien dire

  6. bizarrement le 1er ministre y tombe y gagne COVID au moment où le 3 ème vaccin y devient obligatoire,si mi trompe pas c’est la 2ëme fois li attrape COVID,la première fois c’est quand la macronie la ordonne la vaccination obligatoire, et le pire les médias sociaux et locaux lé complice zot lé complice de la macronie srtt freedom et info.re zot lé complice de la propagande vaccinale avec le préfet et l’ARS, et Mme la directrice régionale depuis elle ilé la inversé pyramide y Koné pu créoles,par contre pou faire campagne mélanchon sa elle y Koné, médias créoles freedom et info.re zot c’est des collabos,ici dans les DOM-TOM la justice lé juste pou in seul couleur de peau tandis que nous créoles nous lé dans noute pays et y maltraite a nous y prive créoles de ces traditions pou fait plaisir in communauté ke y respecte pas les créoles,et créoles y laisse faire sans rien dire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le CSA donne son agrément à la prise de contrôle de la société Antenne Réunion Télévision par la société Cirano médias

Article suivant

Incendie dans une maison à Ste-Marie : une femme de 65 ans sauvée par quatre jeunes

Free Dom