Victime d’un grave accident de la route à 20 ans, elle s’engage contre l’insécurité routière

6 min de lecture
2

Elle s’appelle Corinne Sapinet, habite dans le département de l’Ain. Elle sera dans notre île à partir de demain (jeudi 31 mars 2022). Elle y restera 3 semaines. Elle interviendra au collège « Les Mascareignes » à Sainte-Clotilde le mardi 5 avril prochain de 7h30 à 11h30 dans le cadre de l’opération « sécurité routière » menée par l’association « Sécurité Ain et Prévention ». Pour cette opération, elle a été sollicitée par le SPIP (Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation) de Saint-Denis et de Saint-Pierre de la Réunion. Corinne Sapinet vient apporter son expérience pour sensibiliser jeunes et moins jeunes aux dangers de la route. « Cette action permet de toucher les émotions, de réveiller les consciences et permet de soulever des interrogations quant au comportement qu’il faut adapter sur la route. Elle démontre tous les préjudices que subissent les victimes après le drame », souligne-t-elle.

A l’occasion de ce déplacement, l’Association Ain’ Sécurité & Prévention effectuera également un travail de sensibilisation auprès des élèves de deux collèges dionysiens.
Seront abordés notamment les risques routiers avec un focus sur l’usage des deux roues, les notions de sécurisation et comment réagir devant un accident de la circulation, la prise en charge des victimes (secours, don du sang), les soins / rééducation pour les personnes accidentées, les risques liés à la prise de produits stupéfiants, l’ensemble des préjudices subis par la victime et son entourage (physique, psychologique, financier, la perte de chance…) …

Ces actions, en partenariat avec le SPIP et la PJJ, concerneront près de 160 élèves de 3ème au collège Les Mascareignes sur le secteur de Domenjod et environ 300 élèves de 3ème au collège La Salle -Saint Michel, en centre-ville de St-Denis.

Elle a été victime d’un grave accident de la circulation à l’âge de 20 ans. « J‘ai subi 13 interventions chirurgicales me laissant de graves séquelles au niveau de mes jambes et à ce jour je suis toujours en soin. Je me suis engagée pour la sécurité routière depuis plus de vingt ans dans le département de l’Ain afin de lutter contre l’insécurité routière. Aujourd’hui, j’interviens sur tout le territoire Français », raconte Corinne Sapinet.

Elle a également mené ses actions au Québec et au Canada

Elle poursuit : « J’ai été bénévole à l’AVEMA (Association d’Aides aux Victimes) de nombreuses années, je suis Intervenante Départementale de Sécurité Routière depuis plus de 12 ans et, en 2019 j’ai créé ma propre association de prévention qui s’intitule Ain’ Sécurité & Prévention afin de pouvoir mener des actions purement préventives et de pouvoir intervenir dans toute la France. Pour l’année 2021 et malgré la crise sanitaire, au nom de mon association, 58 actions ont été menées. J’apporte mon témoignage dans des milieux variés tel que :collèges, lycées, MFR, entreprises, en milieux sportifs, SPIP, PJJ, EDSR du Jura, les tribunaux de Lons Le Saunier, de Dole, de Villefranche sur Saône, de Bourg-en-Bresse, en collectivités, différentes associations de prévention des risques en entreprises, en centre de loisirs pour les enfants, afin de sensibiliser le public aux dangers de la route mais aussi de lutter activement contre la récidive.

J’ai mis en place les actions dans les tribunaux pour intégrer le préventif à la sanction lors des audiences d’ordonnance pénale. Un dispositif qui donne du sens à la sanction. Je mets également en place des actions de prévention alcool / drogue en milieux festifs, sportifs, entreprises, collectivités… En 2015, avec Mr le Procureur Denis Mondon et le directeur de l’Avema Monsieur Jean-Pascal Thomasset nous avons mis en place des rencontres auteurs/Victimes de la route. (Classement sous condition) afin de lutter contre la récidive et de s’engager concrètement dans la justice restaurative délits routiers. Je suis allée présenter ce projet à Québec au Canada lors d’un symposium sur la justice restaurative.

En 2018, j’ai créé une exposition « VIES BRISEES » ; des tableaux de victimes de la route accompagnés de mini-récits que je présente lors de mes interventions témoignages dans tout le département de l’Ain et dans toute la France. Aujourd’hui, mes interventions et la force de mon témoignage en tant que victime de la route sont très reconnues et appréciées pour leur efficacité ».

De son engagement sans faille depuis 2015, elle été nommée Chevalier de l’Ordre National du Mérite et obtenu la médaille de bronze de la Sécurité Intérieure.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

2 Commentaires

  1. Que c est noble son combat et du courage mais c est comme toutes ces associations qui défendent tel ou tel combat mais c est du gaspillage d argent et d énergie, c est un leurre toutes ces démarches dommage mais on veut y croire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Suite aux violences à St-Benoit, Sabrina Ramin demande à Patrice Selly « de prendre de la hauteur et de démissionner »

Article suivant

Accident sur le Boulevard Sud : un motard au sol

Free Dom