Victoire de l’association “Touch’ pas nout roche” : encore un caillou dans la chaussure de la NRL !

6 min de lecture
4

C’est une décision du Tribunal administratif de Saint-Denis qui date du 30 décembre dernier. Elle annule l’autorisation d’exploiter la carrière de Bois-Blanc qui avait été accordée à l’ancien préfet de la Réunion, Amaury de Saint-Quentin, le 28 décembre 2018. Pour la simple raison que ladite carrière n’était pas inscrite dans le Schéma départemental des carrières. L’Association “Touch’ pas nout roche”, rappelez-vous, avait dès le départ intenté des actions auprès de la justice concernant l’exploitation de cette carrière de la Ravine du Trou (Bois-Blanc). Le TA lui a donc donné raison le 30 décembre 2020 en déboutant l’Etat représenté par l’ancien préfet. C’est cette décision du TA que l’association a communiqué, hier, dimanche 10 janvier, via son compte Facebook en criant victoire. Une victoire symbolique qui ne signe pas pour autant la fin du chantier de la NRL (Nouvelle Route du Littoral), même s’il est vrai que ça reste malgré tout comme un caillou dans la chaussure des promoteurs de la NRL.

Rappelons qu’ en décembre 2018, Amaury de Saint-Quentin avait autorisé la SCPR à exploiter la ravine du trou. Des travaux de défrichement avaient immédiatement suivi…et aussi tôt arrêtés en raison de leur illégalité à cette période de l’année. Les associations et la mairie avaient également obtenu suite à un recours en référé, la suspension de l’arrêté du préfet. C’était en avril 2019. Dans son jugement du 30 décembre 2020, le tribunal administratif a rappelé que le projet de carrière se situe dans une zone “où elles sont en principe interdites au motif que le milieu est incompatible avec une activité de carrière”.

“C’est un sursis !”, dixit Touch’ pas nout roche

Il reprend également l’un des arguments du juge des référés selon lequel la ravine du trou ne pouvait être exploitée car non-inscrite au Schéma départemental des carrières de 2010. Si cette victoire confirme que l’ancien préfet s’est pris les pieds dans le tapis, elle est avant tout symbolique. La préfecture a depuis l’an dernier choisi une nouvelle stratégie pour Bois Blanc.

Au mois de juin dernier, elle l’a intégrée par arrêté au Schéma d’aménagement des carrières. Elle a également lancé la révision du Schéma départemental des carrières. Devant le tribunal, la préfecture a d’ailleurs indiqué que ce nouveau schéma devrait être approuvé d’ici le premier trimestre 2021.

Quant à la Région, elle semble désormais décidé à se passer de la carrière de Bois-Blanc pour construire la route du littoral. Lors de sa visite à Saint-Leu, au mois de novembre dernier, le président de Région Didier Robert avait indiqué “mettre tout en œuvre pour finaliser la NRL sans la carrière de Bois-Blanc.” Ce qui ne signifie pas l’abandon de Bois-Blanc. Face à la raréfaction des matériaux, la zone apparaît aux yeux de certains comme un espace de choix pour alimenter la Réunion en matériaux de construction. L’association Touch Pa nout roch ne s’y trompe d’ailleurs pas : “C’est un sursis. Il faudra se battre encore et encore, mais que ça fait du bien d’obtenir gain de cause sur le plan juridique”, a-t-elle commenté, hier, sur sa page Facebook. 

Cette annulation constitue une nouvelle victoire juridique pour St-Leu

Dans un communiqué, la commune de St-Leu annonce que cette annulation constitue une nouvelle victoire juridique pour la Ville et l’ensemble des opposants à ce projet : “Pour rappel, le 29 mai 2018, la Cour administrative d’appel de Bordeaux avait annulé le schéma départemental des carrières qui inscrivait la Ravine du Trou comme un espace carrière.

Ce 31 décembre 2020, les juges administratifs ont donc logiquement suivi la décision de la CAA. En effet, celle-ci a fait perdre toute légitimité juridique à l’arrêté préfectoral d’ouverture et d’exploitation de la carrière de Bois Blanc.

La Ville de Saint-Leu reste vigilante et mobilisée pour préserver le quartier authentique de Bois-Blanc de tout projet industriel.”

Didier Robert mise surtout sur les andains pour terminer la NRL, sauf que pour l’instant le “Plan andain” n’a toujours pas été activé. Affaire à suivre !


4
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
KikiMôvéLangmanNulle part et pognon de dingue Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Nulle part et pognon de dingue
Invité
Nulle part et pognon de dingue

NRL : La ” route qui ne mène nulle part ” d’après le ministre de l’économie et qui nous coûte un ” pognon de dingue “.

man
Invité
man

Cette route a du plomb dans l’aile. Je ne crois pas que cela finira un jour!

MôvéLang
Invité
MôvéLang

Non, il lui manque plito loroch dans les ailes, car elle s’envole

Kiki
Invité
Kiki

C’est dû à la malédiction du cap sorcier. Elle n’en finit plus cette route ! Travaux débuté en 1963 tout d’ même ! ….

Free Dom
WordPress Video Lightbox