/

(VIDEO)/ Affaire des musées régionaux : Didier Robert questionné durant 7 heures par les gendarmes

10 min de lecture
15

Ça ne lui était plus arrivé depuis très longtemps, depuis les fameuses affaires de la mairie de Saint-Paul du temps où il était directeur de cabinet du maire Alain Bénard. Didier Robert avait alors passé un certain nombre d’heures chez les militaires de l’Ouest pour y être « cuisiné ». On imagine que ce n’est pas le genre d’exercice qui plaît à un élu, qui plus est à un élu d’envergure comme le président de Région. Car depuis les affaires de Saint-Paul, les années ont passé. Didier Robert a pris du galon, politiquement parlant.

Il est devenu aujourd’hui président de la pyramide inversée. Il en est d’ailleurs à son deuxième mandat. Entretemps, il aura été maire du Tampon, député, sénateur. Tout lui sourit. D’un coup. Un bon alignement des planètes, en somme. Il a connu une ascension politique fulgurante. Une carrière électoralement brillante qui commence, néanmoins, à connaître quelques « ratés ». Notamment au niveau judiciaire. Pas moins de quatre enquêtes préliminaires le concernent à présent. C’est dans le cadre de l’une d’elles, que Didier Robert a été convoqué ce matin à la caserne Vérines pour y être auditionné.

Souriant mais fatigué

Peu après 15h30, au terme de presque 7 heures d’audition libre, Didier Robert est ressorti des bureaux de la gendarmerie de Vérines à Saint-Denis. Petit sourire mais grosse fatigue quand même, qui se lisait aisément sur son visage malgré tous ses efforts pour faire comme si de rien n’était. L’homme n’est pas vraiment habitué à ce genre de posture.

Costume bleu-gris sur chemise blanche, Didier Robert est donc sorti de Vérines, visiblement assez surpris de voir le nombre de journalistes qui l’attendaient, surtout après 7 heures d’attente. Il a prononcé quelques mots, très rapidement : « il est de mon devoir d’apporter un certain nombre de réponses et de répondre à la convocation de ce matin. J’ai pris le temps de répondre. Les choses se sont normalement déroulées… Je ne ferai aucun commentaire sur le fond. C’était en audition libre ». Il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

Didier Robert n’en dira pas plus. En l’espace d’une petite poignée de secondes, en plein après-midi, il a souhaité à trois reprises « une bonne journée » aux journalistes présents avant de s’engouffrer dans une 308 blanche qui s’était garée cinq minutes auparavant devant la caserne Vérines, avec au volant Vincent Bègue, l’ancien directeur de cabinet de la Région. Lequel avait démissionné le 1er septembre dernier.

On ne saura pas ce qui s’est dit chez les gendarmes. Aucun avocat n’a assisté le président de Région qui a été questionné en « audition libre » dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte en octobre 2018 par le parquet de Saint-Pierre pour détournements de fonds publics et recel de fonds publics. Il devait apporter des réponses concernant les salaires perçus lorsqu’il était directeur général de la SPL (Société publique locale) Musées Régionaux, à savoir 6 800 euros nets par mois (comme l’avait révélé à l’époque nos confrères d’Imaz Press Réunion). Ce qui représentait une augmentation de 52% par rapport à ce que percevait mensuellement son prédécesseur.

Cette révélation faite en période de crise des gilets jaunes a sérieusement affaibli le président de Région d’autant que le Quotidien de la Réunion, peu de temps après, avait sorti la somme de 111 870 euros, le chèque qu’aurait touché Didier Robert, toujours en tant que DG de la SPL Musées Régionaux. Au cours d’une conférence de presse, le président de Région avait catégoriquement démenti cette information du Quotidien tout en laissant entendre dans le même, mais sans trop de conviction apparente, que cet argent allait servir à la création d’une fondation consacrée aux actions culturelles et scientifiques. Nous n’en avons pas encore eu écho de ladite création jusqu’à ce jour.

L’enquête sur la NRL n’a toujours pas abouti

Un malheur n’arrivant jamais seul, c’est un rapport de la Chambre régionale des comptes qui, dans la foulée, est venu épingler la gestion de la SPL Musées Régionaux en ciblant notamment cette rémunération que s’était accordée Didier « sans autorisation du conseil d’administration ». C’est sur la base de ce rapport dont il a été saisi que le parquet a ouvert l’enquête préliminaire. Une fin d’année 2018 très agitée pour le président de Région, en pleine tourmente de la crise des gilets jaunes.

2019 ne débute pas mieux pour Didier Robert. C’est au tour de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique de le « pointer », accusé d’avoir omis de déclarer une partie importante de ses revenus, notamment les salaires perçus en tant que directeur général de la SPL Musées Régionaux. La HATVP ne peut s’empêcher d’émettre « un doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité » des déclarations d’intérêt de Didier Robert. La Haute autorité saisit alors le procureur de la République de Saint-Denis. Et ce n’est pas fini. Une quatrième procédure judiciaire est entamée concernant cette fois les emplois de cabinet : pas moins de 166 « conseillers techniques » et « experts » sont répertoriés par la chambre régionale des comptes. Une enquête est confiée aux gendarmes de la section de recherches.

Enfin, rappelons qu’une autre enquête concerne la Région Réunion. Elle a été ouverte depuis fin 2014 et a été confiée au PNF (Parquet national financier) de Paris. Elle est relative à l’attribution des marchés de la Nouvelle Route du Littoral. Où en est-elle ? Mystère et boule de gomme !

Une heure après avoir quitté la caserne Vérines, cet après-midi, la Région s’est fendue d’un communiqué pour dire : « j’ai répondu aujourd’hui à une convocation dans le cadre de la procédure sur la Spl Rmr. J’ai naturellement pris tout le temps nécessaire, dans le cadre de cette audition libre, pour répondre aux interrogations qui se posaient afin d’apporter à mon niveau, tous les éléments d’éclairage utiles”.

En fait, Didier Robert n’avait pas vraiment le choix ! Et il n’est pas dit qu’il n’y retournerait pas pour toutes les autres enquêtes préliminaires en cours. A suivre !

Y.M.

 


15
Poster un Commentaire

avatar
15 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
Démission !DomenjodSud sauvageGérard JeanneauZozef singimalé Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox