(VIDEO)/ Avion immobilisé, le PDG d’Air Austral met tout en œuvre pour rassurer la clientèle mahoraise

dans Actualités/Infos Réunion/Vidéos

Suite à l’immobilisation d’un de ses appareils, un Boeing 787-8 F-OLRC, qui assure notamment les liaisons entre Mayotte-Paris-Mayotte, la compagnie Air Austral se trouve, si on puis dire, dans une zone de turbulences. Une situation qui n’est évidemment pas sans conséquences directes sur le fonctionnement quotidien de la compagnie. Elle impacte déjà près de 700 passagers, en grande majorité mahorais.

Avant-hier, face à ce problème important que rencontre Air Austral, la compagnie avait déjà adressé un communiqué de presse on ne peut plus clair aux rédactions afin d’informer la population. Cet après-midi, Marie Joseph Malé a décidé de s’adresser directement aux journalistes lors d’une conférence de presse tenue au siège d’Air Austral à Gillot afin d’expliquer dans les moindres détails techniques les raisons qui ont conduit à l’immobilisation de l’avion. Et afin de “tordre le cou” surtout aux rumeurs et rappeler la “réalité objective” de la situation qui n’a rien à voir avec “la perception erronée” ou “l’instrumentalisation” que seraient tentés d’en faire certains.

Alors, quel est le problème exact ? Combien d’avion immobilisé ? Quelles conséquences directes pour Air Austral ? Combien de passagers concernés? Les Réunionnais sont-ils impactés par ces perturbations actuelles et à venir ? Que répond le PDG d’Air Austral à celles et ceux qui, sur les réseaux sociaux, font actuellement circuler une pétition pour dénoncer “la situation de monopole” de la compagnie régionale à Mayotte ainsi que “les tarifs onéreux” appliqués dans ce département ? Marie Joseph Malé répond à toutes ces questions. Il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

Outre les solutions recherchées pour débloquer la situation dans l’immédiat et dans les jours à venir, la compagnie aérienne essaye surtout de trouver une solution pérenne afin d’apporter sur le moyen et long terme satisfaction à ses passagers. Une solution qui devrait être connue dès demain jeudi, à en croire Marie Joseph Malé.

De gauche à droite : Dominique Dufour, secrétaire général d’Air Austral; Jean-Marc Grazzini, directeur-adjoint commercial; Marie Joseph Malé, PDG et Pierre Bosse, DGA technique et exploitation

“Air Austral n’est pas la seule compagnie à être concernée par ce problème concernant les moteurs Rolls Royce”

Voici le communiqué dans lequel, la direction générale expliquait déjà depuis avant-hier les difficultés auxquelles est actuellement confrontée Air Austral et pour lesquelles la compagnie se mobilise : “suite au contrôle programmé et réalisé ce lundi 3 juin 2019, au niveau de ses moteurs Trent 1000 équipant son Boeing 787-8 F-OLRC, et ce conformément à la directive de navigabilité édictée par les autorités européennes pour le maintien de la sécurité des vols, la compagnie Air Austral a immobilisé ce lundi soir sans délais son appareil. Le boroscope effectué au niveau de ses moteurs, a mis en évidence une nouvelle détérioration précoce, inattendue,  des ailettes déjà sous surveillance, depuis la vague d’inspection imposée l’an dernier à l’ensemble des opérateurs disposant de 787-8 équipés de moteur Rolls Royce Trent 1000. British Airways, Singapore Airlines, ANA, Virgin Atlantic ou encore Air Austral ont ainsi vu leur exploitation fortement perturbée.

Pour mémoire, le motoriste britannique Rolls Royce, a en effet été confronté l’an dernier, à un problème de durabilité sur les ailettes  des moteurs Trent 1000. Depuis, et dans l’attente de pouvoir rendre disponible ces mêmes pièces revues et corrigées, une directive de navigabilité (AD)  impose à l’ensemble des compagnies aériennes concernées un plan de vérification et de contrôle poussés et réguliers. Celui-ci prévoit, entre autres, chaque mois et sur chaque moteur une vérification complète et draconienne de l’état d’usure des ailettes ici concernées.

Air Austral qui dispose de deux appareils équipés de moteurs Trent 1000 a ainsi déjà été fortement pénalisée l’an dernier de mars à novembre 2018, du fait de l’immobilisation longue et successive de ses aéronefs, impactant tout particulièrement ses liaisons aériennes de et vers Mayotte.

La compagnie a depuis en étroite collaboration avec  son sous-traitant AFI-KLM et Rolls Royce, mis en place un dispositif préventif de suivi et d’atténuation des risques d’usure sur ces pièces. Elle a, par ailleurs, depuis plusieurs semaines, et ce malgré des boroscopes présentant de bons résultats, pris en compte l’éventualité d’une possible immobilisation prolongée de ses 787-8 et étudier  différents scénarios ou alternatives qu’elle pourrait être à même de déclencher pour le maintien de son programme de vols, en particulier de et vers Mayotte.

Le résultat négatif, inattendu, annoncé ce lundi soir reste pour la compagnie extrêmement pénalisant avec l’immobilisation immédiate du F-OLRC et ce, pour une période de 2 mois au minimum.

Toutefois, la sécurité est une priorité absolue pour la compagnie.  Face à cette situation qu’elle subit encore une fois, et à la veille de la haute saison, Air Austral se voit ainsi contrainte d’accélérer ses recherches déjà très actives d’une solution de transport qui soit la moins pénalisante possible pour sa clientèle particulièrement de/vers  Mayotte.

La compagnie assure mettre tout en œuvre afin d’être en mesure de proposer la meilleure alternative à sa clientèle”.  Rappelons que la compagnie avait trouvé une solution a été proposée pour les passagers des vols UU 976 et UU 977 des 03 et 04 juin.

 

 

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
EwaZef Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Zef
Invité
Zef

Oui lu la fait un takon zaffair pour aide la population mahorais, la mette valise en promo dann magazin lol

Ewa
Invité
Ewa

Compagnie reunionnaise donc francaise et achete que des Boeing
Compagnie reunionnaise
Li rassure le public mahorais
Li cre toujours ek not l argent une filiale ” EWA” pour les comores
Pendant ce temps alors les 787 y arret pu d etre en panne
Les passagers pour Tana y restent une apres midi en rade sur le parking de gillot le 737/800 en panne
Cette compagnie empeche la venue d autres compagnie
On disais AF a l epoque
Pkoi les moteurs Rolls y fonctionnent su les Airbus
Normal kan ou achetent l avion
Su parking rebuts a Seattle