(VIDEO)/ Rachat de Vindemia par GBH : les 4 propositions de Didier Robert pour lutter contre le monopole

dans Actualités/Politique/Vidéos

En guise de conclusion à une longue conférence de presse tenue, ce matin, à la Région et consacrée aux perspectives pour un développement économique équilibré à La Réunion, Didier Robert a déclaré : « je ne suis pas favorable à ce que cette option GBH sur Vindemia aille à son terme sans qu’on ait levé les points d’inquiétude ». Une façon pour le président de Région de participer au débat qui s’est installé depuis que l’annonce du rachat du groupe Vindemia (7 hypermarchés et 22 supermarchés) par le groupe Bernard Hayot (GBH) a été faite publiquement. Un débat très politique pour une opération purement économique qui, si elle se concrétise, risque d’entraîner une situation de monopole qui pourrait être préjudiciable aux consommateurs.

Didier Robert, entouré de trois élus de la majorité (Nathalie Noël, Stéphane Fouassin et Bachil Valy) et de Jean-Pierre Legras (directeur des affaires économiques à la Région) a pris soin de préciser qu’il ne « pointait pas du doigt » GBH « qui est un groupe réunionnais, sérieux, gros employeur à La Réunion et qui participe de fait au développement économique et à la création d’emplois ». Mais, en tenant compte, malgré tout, de ce rachat sur lequel l’autorité de la concurrence aura bientôt à se prononcer, et sans pour autant « remettre en cause la liberté d’entreprendre”, Didier Robert considère que « dans une île insulaire de 800 000 habitants et de 2500 km2, la situation “devient déraisonnable » et qu’il faut plus que jamais « tirer la sonnette d’alarme » sur « la fragilité de notre territoire ». Aussi, sans tirer cibler qui que ce soit, il plaide « pour un développement équilibré et raisonnable » afin « d’éviter de prendre des risques pour l’avenir ». Le président de Région a expliqué qu’il ne visait pas un groupe en particulier mais qu’il préfère alerter sur tout risque  de positions dominantes en matière économique. Une situation qui ne serait pas sans conséquences pour la production locale, pour l’avenir des filières réunionnaises et des « petits » acteurs de notre économie.

“Mise en place d’une enveloppe régionale consacrée au pouvoir d’achat des Réunionnais”

Constatant que « encore trop de décisions concernant notre économie sont prises au niveau national », que « le cadre réglementaire est fixé à Paris », le président de Région a parlé de « manque de cohérence et de confiance qui alimente ainsi une situation de statu quo, de rente ».

Comment y remédier ? Didier Robert, au nom de la collectivité qu’il préside, a fait 4 propositions : une saisine du Ceser (conseil économique et social) pour une étude d’impact sur l’économie réunionnaise eu égard du rachat de Vindemia par GBH ; La programmation dans deux mois d’une conférence territoriale sur la grande distribution en présence de tous les acteurs économiques, des associations de consommateurs, des acteurs de la production locale pour l’élaboration d’une charte de la grande distribution ; La demande aux parlementaires locaux de réfléchir communément à la préparation d’un projet de loi anti-trust, anti-monopole et, enfin, la mise en place d’un plan d’ensemble de rénovation et de revitalisation des centres-villes et des quartiers porté par des acteurs publics/privés dans le cadre d’un « PPP » (partenariat public/privé). Le président de Région est au micro d’Yves Mont-Rouge :

Didier Robert a aussi précisé : « j’ai le sentiment que La Réunion est un vaste jeu de Monopoly et qu’une fois qu’on maitrise certains secteurs, il n’y avait plus de place pour les autres acteurs économiques »a-t-il dit en faisant allusion à ce qui se passe par exemple dans le domaine de la grande distribution. La Région a bien l’intention de participer à ce débat. Avant fin octobre prochain, des propositions seront faites pour une nouvelle maquette relative à une réforme de l’octroi de mer pour les prochaines années. «Nous poserons le débat de manière transparente, en prenant bien entendu en compte la place des collectivités ». Par ailleurs, la Région consacrera d’ici fin octobre une enveloppe au pouvoir d’achat des Réunionnais. Un dispositif sera alimenté en faveur des familles les plus fragiles. Enfin, Didier Robert attend toujours une réponse du Président de la République quant à la lettre commune co-signée par lui et son homologue du Département ainsi que par tous les parlementaires de La Réunion. « J’espère que la ministre des Outre-mer dont le déplacement est prévu la semaine prochaine dans l’île nous apportera une réponse sur le rachat de Vindemia par GBH ».

16
Poster un Commentaire

avatar
14 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
gueenecMwaCjmaubrasFerrand mis.en.examen Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Koo2gle
Invité
Koo2gle

Je résume les “propositions” DR :
– la saisine d’un comité Théodule;
– une réunion blabla;
– une invitation à réfléchir;
– et enfin faire un plan (???).
Si ça c’est pas se foutre de la gueule des réunionnais…

GrandBlaba
Invité
GrandBlaba

Oui, il y a du Macron dans cet homme !

GrandBlaba
Invité
GrandBlaba

Gagner de temps, ne rien faire, exister…

Andrew
Invité
Andrew

Je dirai Monopole dans la décision de nos élus pour saborder le Tram Train et proposer une
route a x milliards qui finira en 202… ou Jamais
Des élus qui favorisent le Monopole des Concessionnaires ; plus de traffics des bouchons… etc

Bref la R2gion laisse Hayot Tranquille et okup zot ki

Parler pour rien dire
Invité
Parler pour rien dire

On résume la sortie ratée de Didier Robert l’élu qui avec ses nombreux voyages, explose l’empreinte carbone : PARLER POUR NE RIEN DIRE.

Président de région ?
Invité
Président de région ?

Ce boug la est président de région ?

Il faut vraiment se battre contre l’illettrisme et eviter de mettre qqun comme cela au pouvoir.

Enfumage suite
Invité
Enfumage suite

La suite de l’enfumage.

974
Invité
974

A écouter tout ce blabla, on se dit que les Mauriciens peuvent être fiers de leur île.

Quant à nous ?

Figure macatia
Invité
Figure macatia

Il faut rire ou pleurer ?

Casimir ile aux enfants
Invité
Casimir ile aux enfants

Qui a tué le tram train afin de favoriser le lobby voiture et les concessions locaux ?
La Reunion souffre de coma circulatoire et certains élus en sont les premiers responsables.

Didier
Invité
Didier

Finalement Didier Robert n’a rien à dire parce qu’il est un défenseur du système actuel. Il sait très bien que ceux qui dirigent la société sont les gens comme Hayot, mais aussi Caillé, Ravate ou Dechateauvieux et que lui et ses petits copains les politiciens n’ont aucun poids face à ces groupes financiers super puissants. Lui et ses copains politiciens de quelque bord qui soit et qui ont commis leur lettre ridicule à Macron, un autre serviteur des groupes capitalistes, ne sont que des larbins des gros patrons. La seule liberté qu’on leur laisse, c’est de piocher dans les caisses… Lire la suite »

Ferrand mis.en.examen
Invité
Ferrand mis.en.examen

Si Ferrand a été mis en.examen pour 1 affaire, Didier Robert qui a plusieurs affaires judiciaires en cours peur avoir du souci a se faire ….. si il y a justice.

aubras
Invité
aubras

Mr Robert vous êtes mal venu pour donner des leçons d’économie aux réunionnais!, vous qui a accordé un contrat à un chantier colossal sans matériel. A moins qu’il y’est prise illégal d’intérêt…

Cjm
Invité
Cjm

Qui i crois encore ce monsieur Robert qui se bat tellement pour la réunion,il n à rien à foutre de nous,il passe son temps à voyagé à faire des chose en sa faveur ou à ses proche. Quoi la réunion la gagné avec ce président de région rien quoi ce président de region la gagné avec la réunion Tout. Et bientôt il va nous faire son bilan qui a ses yeux ne peut être que parfais. Faudrai éliminé se genre d incapable de la politique qui ne fait que détruire. Comme si la réunion les pas assez emmerdé comme sa… Lire la suite »

Mwa
Invité
Mwa

Donc ils ont l’intention de ne rien faire, avec un remake du grand débat qui n’aboutit à aucune solution concrète. Et pourtant Il suffirait de surveiller de près les marges faites par ces grosses boîtes, d’avoir un contrôle sur celles-ci.

gueenec
Invité
gueenec

En aucun cas cela regarde la région c’ est du droit privé et heureusement quand on voit comment ils gérent les finances publics
Quand je vais faire mon bazar je donne mon pognon a qui me plait