(VIDEO)/ St-André : réfection complète du chemin du Centre avant mars 2020

dans Collectivités/Saint André

Certains ne manqueront pas de dire que “c’est parce que les élections i arrive”. D’autres, le plus grand nombre, diront que cette voie de circulation, appelée chemin du Centre, avait bien besoin d’une vraie cure de jouvence.

Il s’agit en effet d’un axe majeur qui dessert le quartier Fayard, le secteur Rio et le Petit-Bazar, sans oublier les grands axes que sont l’Avenue des Mascareignes, le chemin Lefaguyès, le chemin Maunier et les ruelles perpendiculaires à forte densité démographique. “Des travaux importants pour tout un secteur de la commune qui en avait bien besoin”, c’est ce qu’explique Jean-Paul Virapoullé, maire de la ville, au micro d’Yves Mont-Rouge :

Rosange Latchoumy, qui est née il y a 56 ans dans ce quartier de chemin du Centre/Fayard et qui y travaille comme enseignante depuis une trentaine d’années, mène un travail très actif sur le terrain en tant que conseillère municipale.

Elle se félicite des travaux d’aménagement du chemin du Centre “qui est emprunté quotidiennement par plusieurs milliers d’usagers, automobilistes, piétons et cyclistes”. Elle rappelle que “la circulation y est particulièrement dense aux heures de pointe compte-tenu de la présence dans ce secteur de plusieurs zones de résidence dont la Zac Fayard et ses 1 500 logements (dont la moitié en logements sociaux et l’autre moitié en maisons individuelles privées), de quatre établissements scolaires (collège Fayard, école Dr Martin, école Suzie Bomel et école Fayard) d’une crèche à Fayard, d’un plateau sportif couvert, d’un plateau vert, d’un boulodrome, d’un Case, d’un pôle de service (mairie annexe et centre social) et d’une coulée verte-espace de loisirs et d’un parcours santé avec des structures de street workout”.

Un quartier qui, à en croire Mme Latchoumy, a “son âme” et “compte des habitants, jeunes et moins jeunes dont un grand nombre travaille pour le développement de leur quartier”. Elle en veut pour preuve le prix de l’Euro 2016 obtenu par des jeunes du quartier en foot alors qu’ils n’avaient pas de terrain homologué. “En revanche, ils se sont battus avec leurs tripes, avec courage”, a-t-elle dit.

Jean-Paul Virapoullé a profité de la pose de la première pierre du chemin du Centre, ce matin, pour lancer un appel dans ce sens, c’est-à-dire celui du développement de ce secteur; Un appel aux investisseurs qui souhaiteraient investir dans des commerces et, plus particulièrement, une supérette (surface commerciale moyenne). En projet aussi : un véritable centre médical.

Pour revenir à la modernisation de l’axe chemin du centre jusqu’au chemin Maunier, les travaux porteront sur la réhabilitation et l’enfouissement de tous les réseaux d’infrastructures (eaux usées, eau potable, eaux pluviales, EDF, Télécom), sur l’amélioration et au renforcement du réseau d’éclairage public, sur la réfection complète de la voie de circulation avec création de trottoirs et de place de parking aux droits des habitations, commerces et écoles, sur la modification des carrefours de chemin du centre aux intersections avec chemin Lagourgue et chemin Emile Thomas par la création de giratoires, sur la création d’une zone 30 sur le secteur de Fayard, sur la mise en place de ralentisseur et sur l’embellissement paysager de “l’Avenue du Centre”, pour reprendre l’expression de Jean-Marie Virapoullé, maire-adjoint et 1er vice-président du Département, collectivité qui apporte 12% du financement de ce projet d’aménagement dont le coût total s’élève à 8,389 millions d’euros. Les autres partenaires financiers sont : la commune de Saint-André (56,3%), l’Office de l’eau (23,8%) et l’Agence française pour la biodiversité (7,9%).

Les travaux devraient durer une dizaine de mois. La livraison est prévue au premier semestre de 2020, si possible avant mars.

7
Poster un Commentaire

avatar
7 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
Marc dorcellSon fils sa batailleOui mais.... !Et les autres quartiers ????Boina Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Kréol pi coillon
Invité
Kréol pi coillon

Bizard que cela ce fasse juste à un an des election .mais dans ce secteur la plus grande priorité c’est l’insecurité de la population à cause des délinqants venu envahir ce quartier

Pc allister
Invité
Pc allister

Maintenant faudra patienter 10 pour chemin lefaguyes, 5 pour l avenue ile de France ….en attendant on devra se contenter de quelques trous bouchés ici et là…un peu comme la politique de la ville….on colmate les brèches….

Boina
Invité
Boina

Les élections, aproche il sais l’endroit
ou il pourra faire le plein de voix c’est
le secteur,ou les envahisseurs,se sont installer

Et les autres quartiers ????
Invité
Et les autres quartiers ????

Sauf que ça fait 40 ans qu’on attend la réfection de ce chemin et le faire à la veille des élections ne fera pas élire Jean-Marie. C’est surtout la preuve du mépris de la population par cette dynastie de droit divin qui pouvait faire de cette ville un paradis et qui en a fait un exemple de mocheté. On ne se rattrape pas de 40 ans d’inaction par deux trois routes refaites. Ça c’était avant.

Oui mais.... !
Invité
Oui mais.... !

Quoi ???? Toujours pas de tout à l’égout pour ce quartier ?????? On va donc tout re-casser pour faire des travaux, s’il y en aura un jour ?????? A qui profite le crime ?

Son fils sa bataille
Invité
Son fils sa bataille

Si ça c pa prende domoune pou couillon !!! le bien être de la population c’est 10 mois avant les élections et le bien être des élus c’est tout le reste de la mandature. Faites le compte des proches d’élus qui ont été embauchés en mairie ou à la Cirest et vous comprendrez que l’exposition du fils avec un marteau sous le regard d’un père pas convaincu c’est juste pou bouche les yeux de la population sur des travaux qui auraient du être réalisés depuis au moins 20 ans.

Marc dorcell
Invité
Marc dorcell

Jean marie i gaigne meme pas serve un marteau
Si zot t gere la ville comme zot i fé geste ben saint andré t en l’ère