Un Réunionnais mange le piment le plus fort au monde, il finit au sol (VIDEO)

1 min de lecture
24

Un Réunionnais a souhaité s’attaquer au piment le plus fort au monde.

Frédéric, réunionnais amateur de piment, s’est rendu dans le restaurant « HB L’histoire Sans Faim » afin de goûter au piment le plus fort au monde, sur les conseils de ses proches. Comme vous allez pouvoir le constater dans la vidéo ci-dessous, il a vite regretté son choix :

Il s’agissait d’un piment hybride

Bryan Helser, gérant du restaurant, indique que ce piment est en réalité un hybride qui a été imaginé par « La Maison du Piment ». Une fusion entre le Carolina Reeper, le piment le plus fort du monde, et un autre piment qui a mis Frédéric au sol !

24 Commentaires

  1. Tro bel! moi aussi amateur de piment y pouak ma gagné mon compte pendant mon service militaire en 1993, un salon de régiment lavé ramène piment farci que ça Grand Mère lavé prépare pou li .
    Ce soir là mais gagn mon compte hihi!
    ps: le piment est un médicament qui peut vous sauver la vie en cas de crise cardiaque

  2. « Carolina reeper » ok. Mais l’autre ? C’est pas un ti fabrique perso du gérant ? Lol ! Ceci dit. Avoir un goût piquant dans la bouche ça « ouvre » l’appétit. Un sauce piment vert oignons ou citrons. Miam. Mais avoir le gosier en volcan pour cracher de la lave en fusion, beh, voit pas l’intérêt. Et pou ce créole que la pou tourne à li en ridicule ; la pas encore fini pou li… faut bien qui ressorte… Lol !

  3. Beaucoup de cinéma rien que pour le buzz, , dans le monde il y a plein de concours de mangeur de piment, ce n’est pas 1 petit piment qu’ils doivent manger et ils ne se roulent pas par terre

  4. comment les Réunionnais peuvent-ils penser que consommer du piment n’a aucune incidence sur leur santé? Ces excès se payent un jour ou l’autre mais un peu tard. Il faudrait rééduquer tous les créoles pour qu’ils se décident à avoir une alimentation à peu près normale.

    • Ouais c’est ça. Arrête avec out « réeduquer ». Nous lé cek nous lé. Pas besoin formate à nous à la sauce… au fait, à quelle sauce? Nous la toujours consomme piment. Si ou la peur qui pouak (ce mot là y existe vraiment en plus ; y veut dire « brûler ») out bouche, ou essaye pas. Arrête avec out « réeduquer » dont… (mot utiliser « à toute les sauces » tiens)taleur sera radié de notre vocab)

        • Traduction française pour franqui : Oui, c’est ça. Arrêtez avec votre  »reéduquer ». Nous sommes ce que nous sommes. Inutile de nous formater à la sauce…au fait, à quelle sauce ? Nous avons toujours consommé le piment. Si vous craignez que ça’ pouak’ (d’ailleurs, ce mot là existe qui signifie ‘brûler’) votre bouche, n’essayez pas. Arrêtez avec votre » rééduquer », fichtre ! Ce mot utilisé « à toutes les sauces » sera bientôt radié de notre vocabulaire.

  5. si c est si horrible , faudrait voir son colon lors d une coloscopie après disgestion, le boug la dit sur freedom t en éruption ds son ventre. sacré piment farceur.

  6. .? c’est quoi une alimentation normale? le piment comme d’autres a aussi ses bienfaits mais le tout est de rester raisonnable, le consommer aussi nature que possible et surtout éviter l’huile

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Bras-Panon : Le ketchup au chouchou et à la papaye de Mélanie Nowik (VIDÉO)

Article suivant

Baisse de 20 centimes sur les carburants : la DG de Total Energies rencontre le député Ratenon, puis s’en va en courant (VIDÉO)

Free Dom