[VIDÉO]Covid-19 | Le point hebdomadaire du ministre de la santé Olivier Véran

Ce qu’il faut retenir de l’intervention du ministre de la Santé et des solidarités :

« C’est désormais une réalité l’épidémie est désormais très active dans notre pays. Nous devons apprendre à vivre avec le virus, pour quelque mois encore. Avec des phases aiguës et des phases d’accalmie.

Nous en apprenons chaque jour davantage sur le virus et nous gagnons en efficacité.

La famille, les rassemblements amicaux sont des lieux massifs de contamination. Les gestes barrières sont les seuls à même de nous protéger.

Nous avons réussi le pari du dépistage massif mais nous sommes confrontés à des difficultés organisationnelles.

Tous les indicateurs montrent une progression de l’épidémie. Le taux d’incidence est en hausse constante : il était hier soir de 83 cas pour 100.000 habitants. Il était à 10 à la fin juillet. Le facteur R est supérieur à 1. C’est ce qui nous indique la vitesse de circulation du virus. C’est là que tous nos efforts agissent : il faut réduire la vitesse de progression du virus. Il était à 3 au moment du pic épidémique, aujourd’hui il est certes supérieur à un, donc le virus gagne du terrain, mais trois fois moins vite.

Une personne malade contamine deux autres personnes tous les quinze jours. Le virus circule très activement chez les 15-45 ans mais au dessus il circule de plus en plus. 1.200.000 tests réalisés cette semaine en France.

Un traitement utilisé en réanimation permet de réduire les formes graves.

C’est la dynamique épidémique dans certains territoires. Avec un taux d’incidence supérieur à 150 ou 200 dans certains cas. Le seuil d’alerte nous l’avions établi à 50 cas pour 100.000. 53 départements ont dépassé ce seuil. Dans certains territoires, notamment dans certaines villes, nous sommes bien au-delà. C’est six fois ce seuil à Marseille. Cinq mois en Guadeloupe, trois fois à paris.

Le virus n’est pas devenu moins dangereux avec l’été. Une circulation plus active se traduira par plus d’hospitalisation et de cas grâces en réanimation.

Les visites dans les Ehpad sont encadrées. Il est fortement recommandé de limiter les rassemblements familiaux et amicaux dans les départements les plus gravement touchés.

Nous gardons la même stratégie : un examen de la situation de chaque territoire, concertation avec les acteurs locaux, des mesures prises dans chaque situation. Dans les territoires où des mesures fortes ont déjà été prises, si la situation sanitaire ne s’améliore pas, il faudra prendre des mesures encore plus fortes. Je pense à la possible fermeture des bars ou l’interdiction des rassemblements publics.

Nous avons instauré une doctrine de priorisation des tests. Les personnes symptomatiques, les soignants, les cas contacts, les personnes avec une prescription.

20 centre de prélèvements seront déployés en Île de France pour les publics prioritaires à compter de lundi prochain. Si vous n’êtes pas prioritaires, il faut accepter d’attendre plusieurs jours pour se faire tester. Il ne sert à rien de se faire tester trop souvent. Le test n’est pas un geste barrière.

Une expérimentation de tests antigéniques en Ile-de-France. Vous ne verrez pas la différence. Mais l’opérateur peur directement faire l’analyse avec un résultat en moins de 30 minutes. Il pourrait devenir un complément utile, notamment dans les stratégies de dépistage. 5 millions de tests antigéniques commandés pour début octobre.

Et pour les tests salivaires, nous attendons l’avis de la haute autorité de santé pour déterminer sur quel public destiner ces tests.

Le risque de transmission existe surtout d’adulte à adulte, d’adulte à enfant mais plus rarement d’enfant à enfant et d’enfant à adulte. Ces nouveaux éléments vont permettre d’assouplir le protocole sanitaire dans les écoles et dans les crèches. Les enfants doivent aller à l’école et il n’y a pas lieu de fermer des classes ou des établissements à la première alerte. En cas de doute, on appelle son médecin, mais on scolarise son enfant.

Je vous demande aux personnes âgées de se protéger encore davantage. Nous sommes dans une situation qui est telle que je ne peux que vous demander de redoubler tous vos efforts. Y compris à réduire encore le nombre de personnes que vous voyez chaque jour.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

4
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
PierrotMisuchNoahLobo Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Lobo
Invité
Lobo

blablabla…
Ok l epidemie flambe mais le gars diminue les protocoles sanitaires ds les ecoles
Bien qur c evident
Il ne cite pas la reunion en rouge donc tt va bien

Tt ce blabla poir dire
On continue comme ca
On garde le cap

Misuch
Invité
Misuch

Oui toujours le même refrain “blablabla ba”
Toujours des discours inutiles, laver nos mains, plus de rassemblement dans les familles et amis, portez correctement vos masques c est pas terminé mais surtout on s inquiéte pas pour nos enfants il n y a pas de risques … il ne faut surtout pas fermé les établissements scolaires c est trop dangereux pour leurs portefeuilles…

Noah
Invité
Noah

Trop de tests nuisent !

Pierrot
Invité
Pierrot

Qui croire OMS. CONSEIL SCIENTIFIQUE. MINISTRE. DOCTEURS. PRESSES. CHINOIS. USA ……. La Com dans toute sa splendeur. In fine les citoyens subissent cette cacaphonie mondiale. Qui dit multi infos, y a un truc a cacher ou à noter derrière…….finir par le croire !!!