//

(VIDEO)/Huguette Bello ne veut pas de “patte poule, de croupions et de carcasses !”

4 min de lecture
9

Commentant longuement la décision de Didier Robert, président de Région, de financer, dès cette année, à hauteur de 40 millions d’euros, le fret maritime (importations) afin de faire baisser les prix localement, Huguette Bello a estimé que cette mesure va ” au contraire, tuer la production locale”.

En pleine crise des Gilets Jaunes, le 30 novembre dernier, lors d’une réunion à la préfecture de Saint-Denis, en présence de la ministre des Outre-mers, Annick Girardin, Didier Robert avait en effet, entre autres mesures, proposé, “pour plus de justice sociale”, de subventionner le fret maritime à hauteur de 350 millions par an. Une mesure qu’il compte faire financer notamment par les fonds européens. Et même si rien n’est encore gagné au niveau de l’Europe, la Région est prête à débloquer 40 millions d’euros sur son budget 2019.

C’est ce que le président de Région a annoncé, ce matin, lors d’une conférence de presse relative aux orientations budgétaires qui seront débattues, demain vendredi, en session plénière, à la pyramide du Moufia. Karine Nabénésa, conseillère régionale du LPA, dira vraisemblablement ce qu’elle pense de cette mesure, demain, dans l’hémicycle.

“Les embauches à la Région…”

Huguette Bello, pour sa part, n’a pas attendu. Dès cet après-midi, entouré d’Olivier Hoarau, maire du Port, de Gilbert Annette, maire de Saint-Denis et conseiller régional du groupe “Le Rassemblement”, elle a fustigé cette décision du président de Région “qui va consister à aider toujours les mêmes, les plus gros industriels au détriment des producteurs locaux”.

Selon Huguette Bello, “au lieu d’aider nos éleveurs, nos agriculteurs, nos artisans pêcheurs… , au lieu d’encourager les productions locales, nos letchis, ananas… Didier Robert favorise l’importation des produits de piètre qualité”. Prenant l’exemple de la filière avicole, elle a déclaré : “nous produisons localement 19 000 tonnes de poulets par an; La Réunion en importe 20 000 tonnes. Pourquoi ne pas subventionner la filière locale qui produit de la viande de qualité alors qu’avec cette mesure de la Région, il sera importé dans l’île, tout comme dans les pays d’Afrique, tout ce que l’on ne mange pas dans les pays du Nord ? A savoir des produits de piètre qualité”. Et en parlant toujours du poulet, Huguette Bello a fait comprendre que “les Réunionnais ne devaient pas avoir droit qu’à la patte poule, au croupion, au cou et aux carcasses…”.

La chef de l’opposition régionale se disant “déçue et inquiète” laisse entendre que “les Réunionnais sont désorientés par les orientations budgétaires de la Région”. Elle s’en explique au micro d’Yves Mont-Rouge. Il est aussi question dans cette vidéo des “embauches à la Région” :

Nul doute que, comme à l’accoutumée, le débat sur les orientations budgétaires 2019, qui vont être examinées pour la deuxième fois (crise Gilets Jaunes oblige) – ce qui est assez inédit – donnera lieu à “un batay coq” où les élus, majorité et opposition, ne manqueront pas, mutuellement, de se “voler dans les plumes” !


9
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
ZandètDeveauxFranck ériccasimir974oui Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox