/

(VIDEOS)/ Cosmetic Valley, N° 1 mondial de la cosmétique, signe avec la Cirest

8 min de lecture
15

La convention a été signée ce matin à la mairie de Saint-André par Jean-Paul Virapoullé, président de la Cirest et par Jean-Luc Ansel, directeur général et fondateur de Cosmetic Valley, premier réseau mondial de la filière parfumerie et cosmétique. Cyrille Melchior, président du Département a également pris part à la signature de cette convention dont la finalité, au-delà du territoire Est, est de tendre vers le développement de la production des plantes à parfum et des plantes médicinales (filière Papam) à l’échelle de toute l’île. Idem pour la Région, dont le président était absent ce matin, mais qui reste néanmoins un partenaire institutionnel très actif dans le cadre de ce projet porté par la Cirest et la commune de Saint-André.

Tout comme la Chambre d’agriculture, représentée, en l’absence du président Frédéric Vienne, par l’élu Thierry Henriette et le technicien, responsable de la chambre verte dans l’Est, Jismy Mont-Rouge. Nombre d’acteurs et d’organismes œuvrant dans le milieu agricole (DAF, Safer, Qualitropic, ARMEFLHOR, Parc National…) ont également assisté à la signature de ladite convention. Sans oublier Claude Marodon de l’Aplamedom (Association pour les plantes aromatiques et médicinales).

Avant de procéder à la signature de la convention, Eric Camatchy, responsable du service Economique à Saint-André a rapidement présenté le contexte dans lequel intervient ce partenariat. “Dans le cadre du développement stratégique du territoire en général et de l’Est en particulier, cinq axes ont été définis par la commune de Saint-André et la Cirest (Communauté intercommunale Réunion Est) : le numérique à travers la création du Pôle régional Est numérique, le service portuaire, via le projet d’Ecotechnoport de Bois-Rouge, le tourisme à travers le réaménagement du Parc du Colosse, l’énergétique à travers le projet d’exploitation des énergies thermiques des mers (ETM) au niveau de l’Ecotehcnoport et les ressources naturelles et agroalimentaires à travers le projet d’exploitation de l’eau océanique profonde et de l’eau de source pour l’exportation et la production locale”.

Eric Camatchy, responsable du Service Economique en compagnie de Lynda Ponapin-Pony, responsable du Service Agricole à la mairie de Saint-André

Quel rapport avec les plantes à parfum ? L’exploitation de la filière PAPAM (Plantes à parfum et des plantes médicinales) figure parmi les actions majeures du 5e axe de développement stratégique de la Cirest. Le service Economique de Saint-André a, pour se faire, multiplié les approches en direction des partenaires institutionnels et privés tant à l’échelle locale que nationale. En janvier 2018, une convention de partenariat a été signée avec Sophia Antipolis, la première technopole européenne.

Cosmetic Valley : 1 500 entreprises en France, 30 milliards d’€ de chiffre d’affaires

En Juin 2018, Jean-Paul Virapoullé a été reçu à Chartres par Jean-Luc Ansel, directeur général et fondateur de Cosmetic Valley. Les deux hommes ont beaucoup échangé et sur les potentialités de La Réunion en matière de PAPAM et sur les moyens que Cosmetic Valley est prêt à engager pour permettre aux Réunionnais de développer cette filière, afin, comme l’a redit, ce matin, Jean-Luc Ansel, “pouvoir construire un Made in France fort”, grâce aux produits de La Réunion.

Pour vous donner une petite idée de l’importance de la convention qui a été signée ce matin, il faut savoir que Cosmetic Valley (créé en 1994) représente 30 milliards d’euros de chiffre d’affaires (second secteur exportateur de l’économie française, après la construction aéronautique). Cosmetic Valley, ce sont aussi 150 000 emplois en incluant tous les métiers de la filière cosmétique, matières premières, formation, conditionnement, contrôles et tests, PLV, injection plastique, packaging, logistique. C’est encore 8 universités membres du pôle Recherche un peu partout en métropole, 220 laboratoires de recherche avec plus de 8 000 chercheurs, 273 projets de recherche collaboratifs labellisés, 320 millions d’euros investis en recherche, une quinzaine d’établissements de formation avec 136 cursus de formation, 98 000 étudiants, 4 000 recrutements au cours des quatre dernières années, 1 500 entreprises sur le territoire national pour la filière française de la parfumerie-cosmétique dont 80% de PME et une centaine de grandes marques et groupes de renom comme l’Oréal, Clarins, Guerlain et Dior, Hermès, Nina Ricci, Yves Saint-Laurent, Chanel…

La convention signée ce matin a pour but de favoriser le développement des acteurs concernés, de créer un réseau d’échanges et d’informations en capitalisant l’interclustering et d’apporter aux entreprises un support à l’export. Autre axe important de ce partenariat, c’est la cosmetopée en sensibilisant le territoire sur son patrimoine naturel et culturel pour sauvegarder la biodiversité et les savoir-faire, sur le développement d’une activité économique locale en favorisant l’innovation cosmétique par la recherche de nouveaux ingrédients et principes actifs d’origine végétale qui viendront enrichir l’offre de matières premières.

Mais quel intérêt pour le numéro mondial de la cosmétique de s’engager au profit d’une petite île comme La Réunion ? Yves Mont-Rouge a posé la question à Jean-Luc Ansel, directeur général de Cosmetic Valley :

Pour Jean-Paul Virapoullé, cette convention relève de l’évidence car “notre île a toujours été une vitrine de la pharmacopée mondiale”. Sans compter que, selon lui, cette convention va “révolutionner” l’agriculture réunionnaise. Il s’en explique :

Cyrille Melchior soutient activement cette initiative. Le président du Département a pris l’engagement de réunir toutes les conditions possibles afin de permettre le développement de la filière Papam à La Réunion. Il le dit au micro d’Yves Mont-Rouge :

A noter que dans le cadre de la signature de cette convention, la commune de Saint-André organisera une journée de découverte, ce samedi 16 mars, à la forêt de Dioré. Journée sur laquelle, nous y reviendrons en détails ultérieurement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



15 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox