(VIDEOS)/ “Partage et fraternité” à St-André lors de la rupture du jeûne

2 min de lecture
10

Un moment fort de “partage et de fraternité” hier, en fin d’après-midi, avenue Ile de France, à Saint-André où une dizaine d’associations de la commune regroupées en Collectif ont décidé d’organiser dans le cadre du ramadan une rupture de jeûne en public.

Près de 600 personnes, jeunes et moins jeunes, hommes, femmes et enfants, ont participé à cette belle initiative menée sous la houlette de la communauté musulmane de la ville. Alçay Idriss Mourouvaye, président de l’Association culturelle musulmane de Saint-André, est très satisfait de cette première édition. Il le dit au micro d’Yves Mont-Rouge :

“Partage, fraternité” mais aussi “solidarité et tolérance”.

L’objectif d’une telle manifestation est également de donner une autre image de l’Islam trop souvent “associé à la violence comme nous le montrent régulièrement les médias nationaux”, comme l’explique Zakaria Kazi, président de la Mosquée de Saint-André :

Près de 600 personnes, y compris des élus, ainsi que le curé de la paroisse de Saint-André et d’autres personnalités politiques, civiles et religieuses, ont répondu à l’appel de la communauté musulmane.

L’avenue Ile de France a été fermée durant près de deux heures à cette occasion. La municipalité de Saint-André  a assuré toute la partie logistique de cette organisation. Les associations AMSSA, ACM, PERLEST, JMSSA, CCSA, ACESE, AMOI… se sont chargées du reste. Une belle réussite !

Alçay Idriss Mourouvaye (à droite) en compagnie du président de la Mosquée chiite de St-André


0 0 vote
Article Rating
guest
10 Comments
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Free Dom
WordPress Video Lightbox