Saint-André : l’Amicale du personnel communal enflamme le conseil municipal (vidéo)

dans Actualités/Infos Réunion/Politique/Vidéos

Le ton avait déjà été donné dès le premier rapport figurant à l’ordre du jour de ce conseil municipal présidé par Marie-Lise Chane-To, la 1ère adjointe au maire, en l’absence de Jean-Paul Virapoullé, qui participera ce soir au Grand Débat National à l’Elysée. Rapport relatif à des demandes de subvention pour 2019. A la demande de l’Etat, les services de la mairie ont réuni tous les projets en attente d’une subvention de l’Etat justement pour les présenter au conseil municipal. Des projets tels que : le plan de financement de la maison funéraire, colombarium et jardin du souvenir qui devrait voir le jour dans l’ancienne maison Welmant située juste derrière le cimetière du centre-ville; Le plan de financement de l’équipement sportif de proximité de Dioré; La réhabilitation du pôle de service de Bras-des-Chevrettes; La réhabilitation de la mairie annexe de Champ-Borne; Le projet de l’espace ludique de proximité de Fayard; La restructuration, sécurisation et mise aux normes du stade de Bras-des-chevrettes; La restructuration du Case de Petit-Bazar en équipement culturel de proximité; La modernisation du chemin du Centre; La rénovation du “Carré Eglise” en centre-ville; La création d’un centre socio-culturel à Bras-des-Chevrettes; L’installation de salles modulaires dans les écoles de la commune et la réhabilitation de l’école de Bras-des-Chevrettes. Toute une série de projets examinée par les élus, après que ces derniers aient observé, à la demande de Jacky The Seng, conseiller municipal communiste, une minute de silence à la mémoire de l’adjudant Eve, sapeur-pompier professionnel, qui a trouvé la mort lors d’une intervention, dimanche dernier, sur la quatre voies de Saint-André.

Une minute de silence observée par les élus

En début de semaine, l’élu du PCR a écrit un courrier au maire Jean-Paul Virapoullé ainsi qu’à Didier Robert, président de Région pour leur demander de “prendre sérieusement en considération le caractère accidentogène de la portion de route, à hauteur de Petit-Bazar, où a eu lieu l’accident mortel” qui a endeuillé deux familles. Selon Jacky The Seng, “des améliorations doivent être apportées à ce niveau afin d’éviter d’autres drames”. Marie-Lise Chane-To a bien entendu et a tenu à préciser à l’élu de l’opposition que le préfet de La Réunion, avec qui elle en a discuté, pas plus tard que dimanche soir à la caserne des pompiers de Saint-André, “en est bien conscient de la situation” et “a promis de faire le nécessaire”. Jean-Marie Virapoullé a reconnu certes “le caractère accidentogène” de cette voie de circulation mais il a signalé que le facteur principal de cet accident n’avait rien à voir avec la portion de route en question. Joé Bédier a souligné que ces facteurs sont “l’alcool et la vitesse”. Quant à l’intervention d’Alain Sinaretty, adjoint chargé de l’Aménagement du territoire, sur la route des hauts de l’Ouest “comme solution”, elle était un tantinet déplacée.

Mais revenons aux multiples projets figurant dans le premier rapport. “Un catalogue qui arrive comme par hasard avant les municipales. Ces financements dont 70% dépendent de l’Etat sont loin d’être assurés. Quant à ceux attendus de la Région, faites vite, si na pou trapé, trape vite car la Région ne sait même plus où elle va trouver de l’argent pour financer la NRL… Tous les projets que vous venez de présenter ont un coût de 16-17 millions d’euros. Pensez-vous sérieusement que l’Etat aura  les moyens de les financer ?”. Suite aux réponses apportées par Jean-Marie Virapoullé et par Alain Sinaretty, chaque projet a été mis au vote : deux abstentions dont celle de Joé Bédier “par principe”.

“Au summum du cynisme”

Le conseil municipal déjà bien tendu est devenu complètement bruyant pour ne pas dire quasiment inaudible au moment de l’examen des affaires numéro 2 et numéro 3 relatives à “une demande de remise gracieuse sur débet juridictionnel présentée par Jean-Paul Virapoullé et par l’agent communal Abel Seychelles” dans le dossier déjà jugé par la justice de “l’Amicale du personnel communal”. Une affaire pour laquelle le maire a été condamné à du sursis pour “négligences”. Affaire de malversations financières pour laquelle, en revanche, une employée communale avait été reconnue coupable. Le conseil municipal a donc été, conformément à la loi, sollicité, hier soir, pour donner son avis sur cette demande de remise gracieuse formulée par le maire et par Abel Seychelles (agent communal) pour que le ministre du budget puisse autoriser (ou pas) pour des raisons d’équité, le comptable à verser les sommes mises à sa charge par le juge financier. Des sommes cumulées pour les deux (le maire et l’agent) représentant un peu plus de 60 000 euros.

Pour Joé Bédier, qui avait tenu une conférence de presse jeudi matin, bien avant le conseil municipal, “on atteint là le summum du cynisme, de la faute morale. Il s’agit d’une démarche indécente, provocatrice et méprisante pour la population car en clair, on demande aux pauvres contribuables de Saint-André de payer pour les fautes commises par Jean-Paul Virapoullé. La municipalité n’hésite pas à sanctionner les familles qui ont du mal à payer la cantine scolaire parfois même pour 10 euros mais là on vient demander aux élus d’autoriser de passer l’éponge sur les dettes de plusieurs dizaines de milliers d’euros générées par le maire à cause de ses négligences. C’est indigne et vraiment méprisant vis-à-vis du petit peuple en pleine période de crise des gilets jaunes ! On comprend mieux maintenant pourquoi Jean-Paul Virapoullé arpente actuellement les couloirs des ministères à Paris, outre son opportunisme politique. Vous allez trop loin là, ce n’est pas aux contribuables de payer !”.

Jacky The Seng qui avait voté tous les rapports concernant les subventions de l’Etat pour les projets communaux est intervenu pour dire cette fois son opposition catégorique sur ce dossier : “je suis en parfait accord avec ce qu’a dit Joé Bédier. Pas de passe droit au maire. Je ne peux pas cautionner ça !”. Même son de cloche du côté de Robert Nativel, autre élu de l’opposition : “c’est fort de café que de vouloir faire payer par la population les négligences du maire. Devant les juges, je me rappelle, lors des procès, Jean-Paul Virapoullé avait dit qu’il assumait. Pourquoi vient-il demander aujourd’hui aux contribuables de payer à sa place. Qu’il assume !”. Robert Nativel a demandé un vote à bulletin secret, persuadé que certains élus de la majorité, étaient prêts de ne pas voter en faveur de ces deux affaires. Alain Sinaretty a précisé que dans ces affaires, “il a été reconnu par la justice qu’il n’y a jamais eu d’enrichissement personnel de la part du maire”. Il a aussi précisé que “tout ce qui est demandé ce soir est conforme à la loi”. Marie-Lise Chane-To a proposé un vote à main levée. Tous les élus de la majorité ont voté pour. “Vous êtes tous complices finalement”, dixit Robert Nativel, manifestement déçu.

Tags:

9
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
MariaVira a tout ratébernardRéunionnaiseGron Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
juin
Invité
juin

Pfff…sans commentaire !!

Juin
Invité
Juin

Sur la photo on dirait que l’idiot du village a pris du ventre ,nourris au lait de l’argent public grâce a papa qui aujourd’hui crache dans la soupe en souhaitant l’appauvrissement total des démunis, et ces mêmes électeurs corrompus votent en souriants,pour leur bourreau.

Gron
Invité
Gron

C est presque ça….
C est vrai qu on devrait apprendre à se tenir droit, c est plus joli.

Réunionnaise
Invité
Réunionnaise

Un peu de respect oui, il est médecin quand même et soigne donc des gens avant d’être le fils de

Juin
Invité
Juin

Bien sure que je dois aux malades du respect, ses etudes ont été payées par nos impôts..alors merci qui ?? J’ai failli me casser une cheville l’autre jour sur un trottoir de st André tellement il était dégradé…un trottoir !!! Ces ploucs ne sont pas capable de faire réparer un trottoir !!! Sur l’échelle du déshonneur ils sont proche du soleil !!.

Vira a tout raté
Invité
Vira a tout raté

Parfaitement. Cette famille s’est enrichi sur le dos des saint andréens.

bernard
Invité
bernard

Personne dans ce conseil ne dénonce la transformation négative de ce St André, ? Bizarre. Ca arrange tout le monde, quoi.

Vira a tout raté
Invité
Vira a tout raté

Un port. Donnez un port aux Virapoullé. C’est tout. La population ? Ben ça fait 50 ans et elle n’a qu’a constater la grande nullité de cette ville après 50 ans de démagogie.

Maria
Invité
Maria

Dites moi dans ce conseil si j’ai bien compris depuis le retour des virapoullé il n’y a que bédier qui défend nos intérêts ? ils font quoi les autres, se contentent de petits avantages accordés par le clan pour qu’ils ferment leur bouche et votent tout ce que demande virapoullé et son fils ? C’est vraiment une honte de voir autant de moutons à la botte de cet élu au pouvoir depuis 50 ans et qui n’a pratiqué que des combines pour ses proches.