Vigilance Vagues-submersion dans l’Ouest et le Sud de l’île

3 min de lecture

La houle de Sud-Sud-Ouest s’est amplifiée au cours de la nuit précédente en atteignant un pic de 4,50 mètres. Des hauteurs maximales de plus de 4 mètres sont encore attendues en matinée de lundi de la Pointe des Aigrettes à la Pointe de La Table, en passant par la Pointe au Sel. La période étant voisine de 14 secondes.

Cette houle commence ensuite à s’amortir à la mi-journée et passe sous les 4 mètres en cours d’après-midi.

Le déferlement de cette houle peut encore entraîner une submersion des plages et des débordements sur les bords de mer notamment à marée haute à la mi-journée. De forts courants peuvent également être observés dans les passes et les lagons.

Tenez-vous au courant de l’évolution de la situation météorologique en écoutant les informations diffusées dans les médias par Météo-France et les autorités.

Consigne générale :

– Circulez avec précaution en bord de mer, limitez votre vitesse sur les routes exposées à la houle.

Pour les plaisanciers et les professionnels de la mer : Ne prenez pas la mer.
– Protégez les embarcations en les mettant à l’abri ou en les sortant de l’eau.

Pour les baigneurs :
– Ne vous baignez pas.-Soyez Particulièrement vigilants , ne vous approchez pas du bord de l’eau et
méfiez-vous des rouleaux.
– Surveillez attentivement les enfants et bannissez les jeux de ballons à proximité de l’eau.
Pour les habitations :
– Si vous habitez en bord de mer, protégez vos biens face à la montée des eaux.
– Obturez les fenêtres de votre habitation placées face à la mer.
– Bouchez les canalisations situées à l’intérieur de votre maison exposée à la houle.
– Si nécessaire,évacuez vos habitations et mettez-vous à l’abri à l’intérieur des terres.

©Météo-France Océan Indien

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

« Monde Fantastique » : une vidéo polémique sur La Réunion fait le tour des réseaux sociaux

Article suivant

Les deux antivax Pascal Papou et Teddy Alamèle condamnés à 1000 euros d’amende

Free Dom