Vincent Defaud : “Croire et Oser … la Transition Écologique !”

3 min de lecture

“Le débat d’idées que LaRéunionÉcolo appelait de ses vœux, a enfin commencer dans le cadre de la campagne de l’élection législative partielle de la 7e circonscription dont le 1er tour aura lieu le dimanche 23 septembre prochain. Le jeune parti politique Croire et Oser, qui a décidé de ne pas participer à cette échéance électorale, propose aux candidats d’échanger sur les problématiques que cette organisation juge prioritaires pour notre île.

LaRéunionÉcolo répond « chiche ! » et est prête à engager le débat ces jeunes qui réfléchissent à l’avenir de notre territoire.

La priorité des priorités actuelle de Croiser et Oser étant la canne-énergie, LaRéunionÉcolo apporte plus globalement des propositions pour une réelle autonomie énergétique. Les écologistes sont favorables au développement de la canne-fibre, et pas forcément dans les Hauts (!), pour produire de l’énergie localement et durablement. Mais allons plus loin ! La canne-fibre est une des solutions pour atteindre notre souveraineté énergétique mais ce n’est pas la seule ! Aujourd’hui nous devons envisager toutes les options possibles pour un mix-énergétique réunionnais 100 % renouvelable (Énergies Marines Renouvelables, Méthanisation, Gazéification, Stations de Transfert d’Énergie par Pompage, Éoliennes, Biomasse et bien sûr Énergie Solaire Photovoltaïque) pour sortir de notre dépendance aux énergies fossiles et réduire notre empreinte carbone pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique.

Plus largement, la production de la canne-fibre a le mérite de poser la question de l’avenir de l’agriculture réunionnaise en général et de la filière canne en particulier. A l’heure de la fin des quotas sucriers et de la nécessaire autonomie alimentaire de La Réunion, il nous faut envisager une très large diversification agricole avec comme culture pivot la canne à sucre pour la production de sucres spéciaux et de rhums à haute valeur ajoutée, mais aussi des terres réservées pour la canne-fibre pour assurer notre autonomie énergétique et des espaces agricoles dédiés aux cultures vivrières afin de produire des fruits, des légumes et de la viande localement et de qualité pour aller un nouveau modèle réunionnais d’agriculture durable.

LaRéunionÉcolo est ouverte à la discussion sans exclusive avec toutes les forces citoyennes qui souhaitent élaborer des solutions partagées pour faire face aux grands défis réunionnais.”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




1 Commentaire



Free Dom
WordPress Video Lightbox