Viols et agressions : le faux photographe Dimitri Noël risque 30 ans de prison

2 min de lecture
7

Le procès de Dimitri Noël, un faux photographe âgé de 33 ans, s’achève aujourd’hui devant la cour criminelle. L’homme est accusé de plusieurs méfaits commis sur cinq victimes via les réseaux sociaux : viols, tentatives de viol, agressions sexuelles et extorsion de fonds. Il risque une peine de 30 ans de réclusion. Le procès se déroule à huit clos.

Les adolescentes âgées de 16 à 18 ans ont été piégées par Dimitri Noël, qui a usé de méthodes sordides afin de les manipuler à sa guise. Pour commencer, il propose à l’une de ses victimes un shooting photo, qui n’aura jamais lieu. Entre temps, il la force à envoyer des photos d’elle nue et la fait chanter pour pouvoir abuser d’elle. Le trentenaire ne s’arrête pas à là. Il viole l’adolescente pendant plusieurs mois et dérobe ses codes d’accès à Facebook. Grâce au compte de la jeune femme, il fait alors tomber quatre autres filles dans le panneau. Elles vont subir le même sort que la première victime. Dimitri Noël va jusqu’à leur demander de l’argent en échange de son silence. Mais l’affaire finit par éclater…

En garde à vue, le trentenaire reconnaît les faits et explique agir de la sorte car il souffre de nombreux complexes. Une justification bien mince pour expliquer l’horreur qu’il a fait vivre à ses jeunes filles. L’homme sera fixé sur son sort cet après midi.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



7 Commentaires



    • Si c un fils a papa un bon avocat bien mûr va le libérer et il pourras continuer c ça la loi française ta du fric c bon c pas grave il vont dire que c les filles qui ont provoquer déjà il raconte qu’il a des problèmes attendre la suite et vs verrez.

  1. Bon freedom vous allez enfin faire quelque chose contre bolo ou vous allez la aussi fermer les yeux ? La c’est de l’apologie du viol ce qu’il fait.

  2. Trop d’excitation le bande tantine devant un l’appareil en bois, quand y fiche de (à ) zot et dit à zot pigeon vole c’est pas pour de vrai, y devient payant comme la rue de la balance

  3. A notre époque, il existe encore des gourdes ? Avec tout ce qu’on lit dans les faits divers ? Dans les années 80, il y en avait de ces gourdes ! et leur photos se passaient de main en main sans jamais allé bien loin. Y avait pas fb ! En 2050 d’autres gourdes se feront piégées et ainsi de suite ….qui vivra verra !

Free Dom
WordPress Video Lightbox